AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 broken dreams and silent screams ☆ nesis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 15:30

nesis isley
ft. maisie williams
✱ téméraire - lunatique - autoritaire - solitaire - loyale - franche - grande gueule - fort caractère - protectrice - tente de ne pas apprécier les blocarbes pour les protéger - aspire à exterminer le wicked - sang chaud, elle tente de le garder froid - bornée - courageuse - rancunière

✱ nesis est la fille des génies isley, un père ingénieur et peu présent et une mère neurochirurgienne, tous deux du wicked. elle fut élevée dans cette optique du "soit intelligente mon enfant" et les richesses du métier de ces parents lui ont appris à ne manquer de rien. petite princesse, elle aimait être chouchouté. ✱ la mort de son petit frère la changé. si avant, elle souriait toujours, elle est devenue morose, mauvaise et colérique. et rien ne s'arrange depuis que sa mère a décidé de la mettre au wicked en l'enfermant dans le labyrinthe mortel. ✱ elle a une forte haine contre ces parents et depuis son arrivé dans la boite où elle a hurlé de peur mais aussi de rage, elle ne vit que pour massacrer le wicked. ✱ franche, juste et téméraire, l'occupation de coffreuse fut pour elle une bénédiction. d'abord, on ne crut pas en elle, puis sa grande gueule et ses actes dures et pourtant autoritaire l'ont rendus plus crédible et malgré son jeune visage, elle en est aujourd'hui la maton. un métier dont elle est assez fière, la protection et la loi sont pour elle, des grandes valeurs de la vie. ✱ elle s'est promis une chose, une seule chose. si les filles trouvent la sortie du bloc, elle jure de retrouver le wicked et de les détruire un à un. elle veut découvrir d'où vient cette haine qui fait désormais parti d'elle pour toute la vie.
IDENTITY CARD.

ORIGINE DU PRÉNOM : nemesis. haché, amer, dur et audacieux. le wicked a su faire honneur à cette déesse trop dure envers son peuple. il sonne froid, haché, terrifiant. nemesis n'est pas la plus douce, puisqu'elle est le symbole des hargneux, déesse de la colère grec. alors nesis le porte avec plaisir malsain sans vraiment en connaître l'origine, parce que nesis n'est pas un génie.
VÉRITABLE PRÉNOM : c'était doux, avant. quand maman caressait ses cheveux de jais, quand elle lui comptait une histoire. quand le but de sa vie était d'avoir le plus d'amour et de bonheur possible. et quand maman chuchotait son prénom, octavia. petit octavia, jolie octavia, un sourire parsemé, des joues un peu rondelettes et des dents légèrement écartés. douce octavia qui aimait la vie, mais octavia n'est plus là. au revoir le sourire, bonjour la tristesse. au revoir la malice, bonjour le supplice.
ÂGE : dix-sept ans qu'elle recrache du dioxyde de carbone avec amertume. l'enfance brisé et une adolescence grimée, elle ne sait pas vraiment quoi penser d'un âge, de la personne qu'elle est. ce qu'un démon, qu'on dit, une ombre de la nuit. une ombre de dix-sept ans.
DATE & LIEU DE NAISSANCE : lieu, pays, jj/mm/aa
ORIGINES : une petite anglaise à l'accent parfumée d'une voix gueularde irritable. une bâtarde, sans fois ni loi, sans racine et sans soucis.
DATE D’ARRIVÉE AU BLOC : elle est arrivée dans un mois printanier, en mai. elle n'avait que quinze ans et puis quelques jours après son seizième anniversaire, elle se réveille parmi les blocardes. malgré son visage juvénile, nesis est arrivée la première année parmi les autres blocardes déjà bien installé.
OCCUPATION : jouer les gentilles petites blocardes fut difficiles pour la jolie petite brune. elle n'est pas faite pour être aussi bonne, aussi gentille. il lui fallait, un réel objectif, un vrai métier, capable de transformer cette rage en quelque chose de bien plus instinctif. trop à cheval sur le règlement, le rôle de coffreuse lui a été offert. récompensé quelques temps plus tard, la jeune demoiselle est devenue une maton parmi les plus grandes. ici, tout le monde connait nesis tête de pioche et son regard de feu.
GROUPE : c'est une blocarde.
CRÉDIT : tumblr.
QUESTION TIME

pour quelle raison pensez-vous être dans le bloc ? franchement, je ne sais pas. après, si tu veux plus franche, je m'en bats les cacahuètes, les pastèques, et tout ce qui va avec. je sais que je suis ici, c'est déjà assez non ? et puis sérieusement, qui en a foutre de savoir pourquoi on est ici ? faudrait déjà trouver une sortie, ça serait plus pratique. on compte sur les coureuses, mais bon, tête de cul comme elles sont, je suis sûre qu'on est foutu. en tout cas, je suis la première à accepter de bouffer l'asiatique ou la blondasse de cartographe, ça remplira mon ventre pour un bon moment.
ps les filles : gardez la rousse en cuisine, elle fait bien à manger, un peu de mollet de trancheuse en déjeuner ça le fait. que pensez-vous du labyrinthe ? un piège humain. un casse tête. je sais pas moi, un rubik's cube vivant, j'en sais rien. t'as pas compris que je m'en foutais hein ? bon, je dois insister, tu m'as l'air d'être un peu con, t'es pas retardé un peu ? ou c'est peut-être moi, je sais pas. en tout cas, le labyrinthe est un labyrinthe, lol sans déconner ? non mais je sais qu'on est foutu, c'est un peu chiant, mais on s'y fait au bout d'un an. le pire est à venir, moi j'dis. pensez-vous pouvoir sortir un jour ? je l'espère. mais dites vous, que si je sors, c'est les gens qui nous ont mis dedans qui vont en prendre pleins la tête. enfin, je sais pas qui nous a fait ça, mais il risque de m'entendre - m'entendre pas comme il m'entend quand je cris sur une blocarde ou que je râle, non pas ça -. en tout cas, si je sors, je dis juste, faites gaffe au coup de pelle, c'est dangereux. je dis ça, je dis rien. quelles relations entretenez-vous avez les autres blocards ? les autres blocardes ? qui ça ? je ne vois pas de qui on parle. ah, si peut être. vous voulez dire les autres débiles ? oui, ça va. je les apprécies quand elles ont la bouche fermée, pour dire. ou la nuit, et encore, certaines ronflent. la seule qui me semble bien, c'est sally, parce qu'au moins, les licornes et tout ça, bah c'est pas super chiant. et puis y aussi la blondasse qui engueule toujours l'autre coureuse qui a subit la piqûre. je les aime bien aussi ces deux là. mais c'est tout. enfin, si je dois citer la chinoise du coin, la patronne, la cuistot ou encore l'autre cartographe, je suis pas sortie de l'auberge quoi. oh et oui, j'ai oublié, merci les torcheuses, vous êtes gentilles (prenez pas ça à la rigolade quand même). des idées sur les raisons de votre amnésie ? je pense que j'ai oublié un passé qui ne m'a pas plu. vous savez, l'être humain est étrange. il réagit de différente façon face à la douleur. il pleure, il crie et il oubli. comme un deuil. on oubli toujours la douleur. et la douleur devient un méandre du passé que l'on traîne à la chaîne. à la fin, le passé nous rattrape et on replonge de nouveau dans un deuil. si mon interprétation philosophique de la chose n'apporte rien sur notre amnésie, je sais que je n'ai pas oublié une chose. une chose qui me maintient, moi, en vie. cette haine qui me brûle l'estomac. douce haine meurtrière.
ABOUT YOU
pseudo › amortentia. prénom › morgane.âge › quinze ans. région, pays › la jolie france, en idf. fréquence de connexion › très rare en ce moment  :mdr: mais habituellement, 5j/7 I love you multicompte ? › pas encore :mdr: comment es-tu arrivé(e) sur grtr ? › je suis l'une des premières suiveuses du projet  :mdr:  ton avis sur le forum ? › j'ai bandey  :love:  scénario, pv, inventé ? › scénario/inventé I love you big up ? › love sur vous  :hi:
[supprimer les groupes qui ne vous correspondent pas]
Code:
<b><blocard-fondu-habitant-wicked-brasdroit>avatar</blocard-fondu-habitant-wicked-brasdroit></b> › pseudo du personnage
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 15:31

the story that we forgot
is still living inside of us
★★★ « Aloysius, attends-moi ! » La môme hurle dans la maison gigantesque alors qu’elle court contre le carrelage blanc nacré. Elle tombe et le rire du garçon éclate dans la maison avec celui d’un petit enfant. « T’es trop nul Octavia. » « Ne redis pas ça, tu vas voir ! » Elle reprend sa course et éclate de rire en se jetant enfin sur le garçon au regard malin. Sa chevelure caresse le visage du garçon et le temps s’arrête, délicatement. Le bruit du silence se calme, il est doux et délicat. « Tu m’écrases Octa’. » Elle se replie rapidement sur elle-même et d’un sourire gêné, elle reprend sa course en partant se cacher dans la jolie maison.
Le temps passe et s’essouffle. Il devient plus dur de vivre avec l’amour d’un ami orphelin. Et la mort d’un peuple qui se décime. Mais on ne lui dit rien à la môme bohémienne. Elle joue à attraper ce petit orphelin qui est censé être son frère. Elle se chamaille puis joue avec son petit-frère. Sa vie n’est qu’un bonheur, créé par le wicked. Un bonheur malsain, mauvais. Le mal ne peut faire bien. Et le bien ne peut faire mal. Et si Octavia n’est pas le bien, ni le mal, elle ne peut rien faire, rien savoir. Elle n’est que la sotte dans l’histoire, le dindon de la farce. La victime des fourberies du monde. Et puis un soir, alors que le feu palpitait dans la maison, il est rentré. L’homme qu’elle appelle papa. Il ne portait qu’un petit être dans ses bras, un petit être sans vie. Un petit être qui a manqué une bouffée d’air, un petit souffle de vie pour sourire et vivre. Il était le bonheur de cette famille. La joie de son frère adoptif. La tendresse de cette grande sœur un peu trop tyrannique et dynamique, mais trop aimante. Elle était descendue en courant, en entendant les pleures de sa mère. Et c’est dans les bras d’Aloysius et du corps mort de son frère, qu’elle a trouvé la paix que personne ne peut trouver. Et dans cette triste perte, elle ne sait plus quoi dire. Elle ne sait quoi dire, la bavarde. Elle ne sait plus rire, la rigolote. Elle ne sait plus sourire, l’heureuse. Et la vie la ronge, petit à petit, jusqu’à devenir une ombre. Une trop petite ombre.

★★★ « Octavia, j’ai à te parler. » La voix de sa mère résonne dans la pièce vide. La môme tourne le dos à sa mère, assise en boule en tenant une simple peluche dans ces mains. Elle se renfrogne quand on tente de l’approcher et la douce enfant laisse couler des larmes sur son joli visage. Sa douce mère s’approche d’elle et caresse sa chevelure avec amour et tendresse. Elle n’hésite pas à la prendre dans ses bras pour la serrer fort contre elle. L’enfant sanglote, pleure, souffre, mais rien n’arrête la douleur. La douleur qui lui brise l’estomac, qui ne fait rien que du mal à son cœur fragile et aimant. « Maman, comment peut-on partir si vite en étant si jeune ? Je ne voulais pas sa mort, je ne veux pas la tienne, ni celle de papa. Je ne veux pas qu’Aloysius meurt aussi. Mais pourquoi lui ? » Elle ne s’arrête pas de verser des larmes le long de son visage et sa mère la maintient dans ses bras avec tendresse. Soudain, le temps s’arrête. Les larmes arrêtent de marteler son visage souillé et sa mère la saisit pour la regarder droit dans les yeux. « Octavia, il faut que tu arrêtes de pleurer maintenant. La vie n’est pas qu’un parchemin triste et tu es né pour accomplir un grand destin. »  Elle avale un sanglot refoulé qu’elle damne de sa bouche, de son visage et de son regard. Elle montre à son enfant ce qu’est la force et se force à la manipuler. À la tromper pour son bien. « Tu vas faire tes bagages avec Aloysius, vous allez passer un léger temps au wicked pour vous protéger. » Le caprice de l’enfant surgit et malgré son intelligence pas excellente, elle se rend compte que sa mère l’emmène dans un enfer qui lui fait peur. Un enfer des laboratoires où tout est fait pour être testé. Un cobaye ? Elle ne l’est pas. Oh que non, l’orgueil de la jeune Isley est bien trop gros. La môme est bien trop unique pour être utilisé à des fins scientifiques. Mais elle ne dit rien, elle n’en a pas la force. À quoi bon lutter ? Et là voilà, petite gosse en larmes plongé dans l’enfer du monde.

★★★ L’horloge continue son petit tic tac. Le temps défile au bruit de cette horloge de la vie. Elle tourne sans arrêt, n’a pas de pause. Elle ne s’arrête pas pour un bout de temps, un bout de paix. Alors Octavia l’observe en hochant de la tête pour suivre l’aiguille de la seconde qui tourne en boucle. Sans cesse, inlassablement, elle tourne la petite, et elle tourne plus vite que les autres. Elle tourne plus de fois que les autres et Octavia a envie de rire, de pleurer. Elle ne sait pas ce qu’elle a envie en fait. C’est un mélange confus, sucré et amer à la fois. « Alors Octavia, raconte-moi ta journée. » Mais l’adolescente n’écoute pas. Elle a quinze ans l’enfant et elle se rebelle. Elle ne veut pas écouter les dire malsain de sa mère, elle ne veut rien écouter que le bruit du silence et la petite aiguille. Un mélange de sentiment qui définit au cours de sa vie, l’impact de son sentiment le plus présent. Une haine sans limite, qui tourne rapidement. Octavia n’écoute pas maman, jolie maman. Elle se fatigue maman, elle ne sait plus quoi faire. Elle voit simplement ce fantôme blafarde fixer une horloge et sourire. « J’ai eu des nouvelles d’Aloysius, il t’embrasse, comme ton père. » Elle tente de parler maman, parce que maman aime parler à sa fille. Maman aime lui brosser ses délicats cheveux, donner une jolie forme à ces bouclettes. Maman elle aime lui sourire pour en avoir un en retour, le plus beau des sourires. Et maman, elle aime la prendre dans ses bras, sa petite Octavia. Elle aime sentir son enfant dans ses bras, pour la serrer fortement et l’aimer. L’aimer comme une maman aime sa fille, et pas comme une mère. La mère porte l’enfant, le met au monde et ne lui donne pas assez d’amour. Pourtant, la maman fait la même chose, mais elle n’a pas su donner l’amour qu’il faut. Et Octavia ne lui a pas indiqué comme il faut. Alors maman elle essaie de sourire maintenant. Elle cache les larmes qui tentent de briser la barrière de ses yeux. Maman a besoin de voir que sa fille va bien, sinon maman va mal. Jolie maman perd sa beauté, et devient aussi laide que le monde l’est devenu quand son fils est mort. Laide comme l’est Octavia. « Dis maman. » Elle sait se faire attendre. Elle sait jouer avec les émotions de maman, d’une mère qui souffre. La garce n’a pas de cœur, le manque de son frère lui a dérobé. La mort s’est jouée d’elle, torturant la jolie dulcinée, désormais elle n’est plus qu’une poupée désarticulée. Envolée, l’effet de serre, elle n’a plus d’air ni d’aile. Elle ne vole plus l’enfantine, elle n’est plus qu’une masse se mouvant dans le fond, une créature des ombres. « M’aimes-tu ? » Voyons Octavia, on ne parle pas ainsi à sa mère. Ce n’est pas bien, ce n’est pas raisonnable. Mais elle s’en fiche la cruche. Sa maman souffre, alors elle souffre. L’horloge continue de tourner et les secondes défilent. Charlotte se tient droite, maman est toujours droite. Son regard océan est toujours là à regarder son enfant si perdu. Et elle l’observe avec ces yeux clairs, ces yeux de mère. Ce n’est plus sa maman. Ce n’est qu’une mère à l’abandon. Une mère qui n’est pas capable de vivre sans son fils, si bien qu’elle emprisonne sa fille dans une cage dorée. « Bien sûr que oui, je t’aimerais toujours. » Le regard de la chétive se détache soudain de l’horloge qui tourne. Son air dédain scrute sa mère, puis un regard juvénile orne ses lèvres. Sa mère écarquille ses yeux avec étonnement de voir temps de finesse dans le regard manipulateur de l’enfant. « Moi aussi, maman. » Ce mot est prononcé d’une manière que Charlotte ne pourrait jamais comprendre. Charlotte ne sait pas, elle ne comprend pas, mais ce n’est qu’un adieu. Octavia dit au revoir à sa maman et laisse entrer sa mère, sa génitrice. Mère Charlotte, maman échouée. Maman qui va pleurer d’avoir perdu sa fille. Alors l’enfant l’embrasse et repart cavaler comme un cobaye prêt à la piqûre. Elle en a finie de se battre contre son cœur. Au revoir, douce torpeur, bienvenu dans l’horreur.

★★★ La petite peste déambule dans les couloirs avec cet air hautain et ce signe de dédain qui présente son signal parmi les enfants du wicked. Elle observe ces cobayes avec malice. La comédienne n’est pas une cobaye, elle est bien plus. Son égocentrisme aussi gros que sa bêtise la rende sotte. Et si par la colère, elle arrive à se faire un nom ici, ce n’est qu’en croisant le regard de la rousse du coin qu’elle démarre au quart de tour. Et puis elle affiche cet air supérieur en la regardant avec un petit sourire satisfait de sa mesquinerie. Elle n’est pas là pour jouer les brebis égarées. Et si elle s’est mis en tête de ramener ses parents par un moyen ou un autre, elle devient enchanteresse de la méchanceté, reine d’un royaume mesquin avec un sourire qui dégoûte sur le visage. Pauvre enfant que l’on dit. Pauvre conne, que l’on murmure. Maman n’est plus là. Papa n’est rien. Et ne parlons pas du petit, ni d’Aloysius. Ils ne sont que les fantômes d’un passé autrefois heureux où ils partageaient bonheur et amour. Mais Octavia n’aime plus, elle est déterminée à le prouver. Je n’ai plus mal, qu’elle dit la mesquine entre ces lèvres gercés. Et puis la comédie des sentiments continuent. Une bousculade dans un couloir et là voilà en train de ricaner à l’air effaroucher de sa rousse tendrement détestée. « Fais gaffe. » Et elle rigole, l’idiote. Elle rigole avec amertume parce qu’elle n’a plus que de l’amer dans la bouche. Ce gout salé comme ces larmes qui en ont eu marre de couler par millier. Alors elle est devenue garce et pour un minime de douleur, elle est prête à fracasser cette rousse trop jolie à son goût. « Y a un problème la carotte ? » L’air indigné de la rousse remplie la jolie garce d’une douce jouissance qui monte petit à petit, puis avec un visage de mimique, elle tente de reprendre son rôle d’enfant innocent. « Oh, je t’ai vexé ? Tu devrais aller appeler ta maman. » Maman, maman, maman. Jolie maman au sourire. Une maman, c’est un tout. Et puis des fois, ce n’est rien. Une bâtarde sans racine qu’elle est désormais. « Oh, j’ai oublié, si tu es ici, c’est que ta mère ne t’aime pas assez pour te garder près d’elle. » Et elle ricane de nouveau. Ô maman, si tu me voyais. Ô ma jolie maman, que dirais-tu. Que dirais-tu des jolies valeurs de la vie que tu m’as appris ? Que je suis devenue laide maman, que je suis devenue méchante. Mais rien de ma laideur face à ta cruauté sans limite ne peut avoir de valeur. Je ne suis que la laideur de tes entrailles. Maintenant, détruis ce diable qui me ronge et souffre comme je souffre. Parce que tu es maman. Et maman souffre si sa petite souffre. Le coup part dans son visage de porcelaine et elle sent sa lèvre légèrement fendu. Pourtant elle ne s’arrête pas de rire. « Je t’ai offensé ? » Elle rigole, la monstrueuse cruauté, elle rigole de sa méchanceté avant de froncer les sourcils. Elle se jette sur l’enfant et commence à lui arracher les cheveux avec folie avant de rapidement se faire maîtriser. Elle constate qu’elles n’ont pas eu la même éducation. Octavia est une lady, la carotte est une combattante. Pourtant elle ne lâche rien la brune. Ses coups partent, volent et elle en reçoit de même. Rapidement, elles sont repérés et des soldats du wicked les attrape l’une et l’autre. « Tu peux faire ce que tu veux Isley, toi tes parents t’ont foutus dans la merde sans que tu le souhaites. » Chacune embarquée, la sotte enlève la bêtise de son regard et se laisse percuter par la vérité. Adieu le nuage de fumé, brumé d’un mensonge. La vérité est bien trop grande et elle lui éclate au visage avec une énorme folie. Il est trop tard, trop tard pour regretter. Trop tard, pour tenter de se relever comme une lady avec son dédain permanant. Il ne lui reste que sa colère. Celle qu’elle secoue, qu’elle hurle, qu’elle pleure. Celle qui la tord dans une douleur puissante. Et elle subit, la dépendante de la haine. Elle subit en martyre ce qui la détruit.

★★★ Le néant. Elle ne ressent rien, la petite poupée de son. Elle n’a plus ces jolis filets pour se bouger au fil de sa méchanceté. La peste a perdu sa beauté, sa laideur. Elle n’est plus que le néant qui la transperce de toute part. Elle hurle, l’enfant. Elle hurle à s’en brûler les poumons, à en cracher du feu. Elle n’est plus que le passé, la tristesse, le cri déchiré qui ne peut rugir plus fort. Le massacre de son identité. Qui est-elle ? La sotte n’est rien. Et enfermé dans cet ascenseur émotionnel, elle hurle à s’en couper les cordes vocales. Et puis soudain, le silence arrive. Tout s’estompe doucement et l’enfant se laisse couler pour entendre doucement la machine mortelle s’arrêter. Le calme est là, la torture finit. Elle ne peut plus crier, tout est calme. Et elle savoure enfin, avant de sentir la porte s’ouvrir et une silhouette se déplacer vers elle. « Très jolie voix. » Qu’elle lui dit avec douceur, la petite rouquine insouciante. On l’aide à sortir et l’enfant observe le groupe de fille autour d’elle. Son cœur va lui briser sa poitrine et si sa tête ne sait plus rien, elle s’écroule à genoux et couvre ses oreilles pour se concentrer. Mais rien ne vient. Rien. À part ce prénom. « Nésis. » Elle le dit doucement avant d’hurler d’un cri strident dans l’herbe verte. Son visage vient caresser l’herbe quand elle s’allonge et des larmes coulent le long de son visage fatigué. Et soudain, ce n’est plus rien que le doux et délicat son du silence.

« Nesis, le conseil t’appelle. » La brune avale son bout de pain avec dureté avant d’observer la silhouette lunatique devant elle. Celle-ci l’aide délicatement à se lever avec un léger sourire enfantin. « Je comprends toujours pas pourquoi tu veux que j’sois maton, et puis j’suis sûre, elles vont me rejeter, Gaïa était vraiment douée. » La rousse rigole délicatement avec ce petit air délicat avant de saisir sa main avec un clin d’œil. Si la brune colérique se laisse faire, elle reste de marbre face au geste délicat et constant de sa petite Sally. Rapidement, elle entre dans la salle constituée des matons. La boule au ventre, la vengeresse cache ce traque par un regard droit et fort, mais c’est la voix de June qui la ramène à ses pensées constantes. « Nesis, on a bien réfléchit. Sally a été une parfaite avocate, tu es désormais la maton des coffreuses. Bonne chance jocarde. » La brune écarquille les yeux stoïquement tandis que la rousse saute de joie avec un sourire heureux. « Tu vas être parfaite Nesis. » Elle rit doucement et repart à ses taches personnelles. Pourtant la journée de Nesis ne fait que commencer. La douce enfant se charge de sa pelle et commence à creuser un joli trou, de toutes ses forces sous les regards durs de June. Et si l’enfant n’a jamais aimé enterrer quelqu’un, elle le fait avec la plus grande des peines pour la personne qui fut autrefois, sa chef. Et tout le monde sait que Gaïa a la plus des tombes, souvent fleuris de la part de l’enfant. Un respect qu’elle tient à maintenir, aussi longtemps que le règne de Nesis la vengeresse règne dans le bloc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 15:44

Ah, le premier membre. :fou: :bz: I love you :hop:
Bienvenue ici ma chère, je veux absolument un lien avec toi vu que mon personnage est maton des coureuses. Si tu as des questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

SUBJECT B5 : THE UTOPIST

Messages : 139 Avatar : elle fanning.
Pseudo : crying lightning. (jade)
Copyright : wildworld. (avatar)

Occupation : maton des medjacks, douce et attentionnée à l'égard de ses chères blocardes. elle fait aussi des petits travaux de couture pour les blocardes, pendant son temps libre.
Inventaire : rien d'autre que ce que contient l'infirmerie, bien qu'en soit, tout cela appartienne à tout le monde.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 16:08

salut toi, t'es plutôt bonne :hi: :bz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B12 - THE SATANIC

Messages : 212 Avatar : alice englert.
Pseudo : electric bird. (carole)
Copyright : momo mon amr, reine des papillons<3
rip belly, tu étais un brave cochon.
Occupation : elle chouchoute les animaux, les berce, pour qu'ils vivent leur mort un peu mieux. maton des trancheuses, c'est piteux.
Inventaire : une fourche pour retourner le plonk des bestioles & des idées pas claires.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 18:13

tu pues sale plonk :kk:

_________________

“Darkness, real darkness, was
more than just a lack of light.”
belly : pig (rip)
blackwell : dog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t110-confinement-can-be-utterly-beautiful#1024
avatar

SUBJECT B7 : THE HEARTLESS

Messages : 160 Avatar : Katherine McNamara
Pseudo : beckyzilla.
Copyright : myself.

Occupation : Torcheuse.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 18:18

Bienvenue jolie Nesis. :deden:
Bon courage pour ta fiche. :luvbz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 18:27

love sur tes fesses momo :love: :love:

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 19:42

thena ; c'est parfait, nesis est maton des coureuses, ça le fait I love you merci :hop:
sally ; c'est toi la plus bonne chouchou :hi: :love:
ekat ; gros plonk pas beau qui sent pas bon :fuck: :kk:
pandore ; ton perso est parfait, une torcheuse :bave: I love you merci ma belle I love you
volt ; t'es magnifique I love you What a Face

_________________

    deep in the ocean, dead and cast away, where innocences burn in flames, a million mile from home, i'm walking ahead, i'm frozen to the bones, i am a soldier on my own, i don't know the way, i'm riding up the heights of shame, i'm waiting for the call, the hand on the chest, i'm ready for the fight and fate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- WICKED IS GOOD -

Messages : 165 Avatar : jessica chastain
Pseudo : .crumble
Copyright : mischief insane
Occupation : neurochirurgienne pour le compte du wicked

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Ven 27 Mar - 19:57

momo la plus belle avec ma fille la meilleure :fire: :fire: :fire:
tu sais que j'aime déjà beaucoup ta nesis, essaye de lui laisser quand même un petit morceau d'amour envers sa mère indigne :laul: :mdr:
tellement hâte de te lire I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B13 : THE RECKLESS

Messages : 488 Avatar : adelaide kane.
Pseudo : sparks, laura.
Copyright : carole -love- (avatar), tumblr (gif).

Occupation : elle parcourt le labyrinthe au lever du jour et rentre au bloc au coucher du soleil. Passe la plupart de son temps à essayer de trouver une sortie, pas très concluant pour l'instant.
Inventaire : son carnet et un crayon pour dessiner les couloirs du labyrinthe; une arme blanche qu'elle garde le plus souvent cachée.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 1:35

MOMO T'ES CANON. :love: jotem. :**: :fall:

_________________
In the eyes of a teenage crystallized, oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home. And the cries from the s t r a n g e r s out at night they don’t keep us up at night we have the curtains drawn and closed. We all are living in a dream, but life ain’t what it seems. Oh everything’s a mess. But I wanna dream, leave me to dream. / ONEREPUBLIC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t134-the-destroyer-of-worlds#1121
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 1

Messages : 212 Avatar : Caitlin Stasey
Pseudo : immortals.
Copyright : gentle heart.

Occupation : ancienne réceptionniste à l'hôpital, ancienne étudiante en soins infirmiers, maintenant fondue errante.
Inventaire : Trousse de premiers soins + trousse de toilettes + un petit revolver de poche, chargé de seulement quatre balles.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 2:00

Bienvenue I love you Elle est trop choue!!!

_________________
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t146-blake-we-could-be-immortals-but-just-not-for-long#1240
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 9:10

charlotte ; mômaan :love: t'inquiète pas, nesis va s'amuser à détester sa moman :hi: t'es parfaite I love you
heria ; quator ftw :hop: t'es trop bonne laura :bave: (tête de cul :laul: ), nesis elle va bien aimer heria :siffle:
thalie ; caitlin est ma deuxième déesse après sophie :bave: :bave: je suis contente de la voir jouée en fondu I love you merci I love you

_________________

    deep in the ocean, dead and cast away, where innocences burn in flames, a million mile from home, i'm walking ahead, i'm frozen to the bones, i am a soldier on my own, i don't know the way, i'm riding up the heights of shame, i'm waiting for the call, the hand on the chest, i'm ready for the fight and fate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B14 : THE WAYWARD

Messages : 125 Avatar : chloé moretz.
Pseudo : lionheart.
Copyright : nep 237.

Occupation : blocarde dans le bloc B, maton des cartographes. surement en train de se charcler avec nésis.
Inventaire : ✱ un crayon et un calepin, toujours avec elle, au cas ou dessiner des plans dans la minutes serait nécessaire ✱ un couteau, planqué dans sa botte droite ou bien accroché à sa ceinture ✱

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 9:29

ma belle nésis :love: :love: prête pour des parties de charclages ? :diabo: :diabo:

_________________
✯ to whatever end.
cold be hand and heart and bone and cold be sleep under stone : never more to wake on stony bed, never, till the sun fails and the moon is dead. in the black wind the stars shall die, and still on gold here let them lie, till the dark lord lifts his hand over dead sea and withered land.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t132-aria-i-m-more-than-a-piece-in-their-game
avatar

SUBJECT A1 : THE LEADER

Messages : 375 Avatar : aaron johnson, le bg.
Pseudo : apolline (ludivine)
Copyright : (vava) odistole (signa) little wolf (gifs) tumblr

Occupation : chef du bloc a, la tête pensante dans tout ce foutoir, celui qui prend toutes les décisions et qui voit ses épaules s'alourdir de regrets.
Inventaire : Un cerveau, c'est déjà pas mal.
Sinon, quelques petits trucs représentatifs d'un chef de bloc, rien d'extraordinaire.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 9:47

Momo, tu sais que tu fais peur ? :siffle:
Non mais tu gères tellement en Nésis. :luvbz:

_________________
i drag myself out of nightmares each morning and find there is no relief in waking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t131-archy-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
avatar

SUBJECT A5 : THE SKETCHER

Messages : 515 Avatar : Toby Regbo
Pseudo : Summer Child (Coralie)
Copyright : Ti (ava) Ziggy Stardust (signa)

Occupation : Maton des cartographes, vous savez, les types qui sont derrière et qui décodent le charabia des coureurs.
Inventaire : Un vieux carnet à la couverture de cuir, rempli de notes, gribouillis et portraits des Blocards. Un crayon solide et tout-terrain, qui porte les marques des doigts de son possesseur.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 13:27

Même si t'es arrivée avant moi, courage pour la fin de ta fiche Momo :deden:

_________________
FIND A WAY OUT
© ZIGGY STARDUST.

RP Commun Bloc A A RAMENEZ VOS FESSES :luvbz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t138-jaime-sprezzatura-is-my-way-of-life
avatar

SUBJECT B1 : THE COMMANDER

Messages : 635 Avatar : marie avgeropoulos.
Pseudo : red stars. (ève)
Copyright : (av) ice and fire. (gif) tumblr.

Occupation : chef du bloc b.
Inventaire : une boîte de pansements ; un couteau qu'elle cache dans sa botte gauche et qu'elle ne quitte jamais.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 14:50

momo, amr, t'es magnifique. :love: puis nésis a le souague. What a Face je t'aime. :love: :love:

_________________
leaders do what they think is right. ✻  salvation comes at a price.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A10 : THE TIME BOMB.

Messages : 201 Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Absiinte
Copyright : electric bird.

Occupation : Cartographier laborieusement ce que les coureurs lui rapporte.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Sam 28 Mar - 15:00

:love: (court et efficace, vivement Bonnie et Clyde, ILOVEYOU)

_________________
If you're going through hell

KEEP GOING.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Dim 29 Mar - 0:19

aria ; la morue :love: j'ai hâte de voir les deux grognasses s'arracher les cheveux What a Face merci ma belle :love:
archy ; je suis la plus saine d'esprit :siffle: What a Face merci I love you
jaime ; merci :love:
june ; eve d'amour :love: t'es bonne en marie :love: je te fais des bébés de partout :love:
isaac ; bonnie and clyde :love:

_________________

    deep in the ocean, dead and cast away, where innocences burn in flames, a million mile from home, i'm walking ahead, i'm frozen to the bones, i am a soldier on my own, i don't know the way, i'm riding up the heights of shame, i'm waiting for the call, the hand on the chest, i'm ready for the fight and fate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 2

Messages : 559 Avatar : nat dormer.
Pseudo : crying lightning. (jade)
Copyright : astoria (avatar), tumblr (gifs).

Occupation : errer dans son monde sans espoir. se maintenir en vie pour quelques jours de plus. parler à ses mirages.
Inventaire : un gourde d'eau à moitié vide. ✱ une trousse de premiers secours pour soigner son orgueil en miettes. ✱ un vieux couteau bizarre, ramassé dans le désert, pour trancher la gorge des fondus trop insistants, ou peut-être même de theodore.

Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis Dim 29 Mar - 0:39

Tu es validé !
What a Face bienvenue dans la famille hehe What a Face


ta plume est toujours aussi sublime, même si nesis, c'est qu'une sale peste :fuck: j'ai trop de feels dans mon corps, nesis et sally c'est ma vie, nesis et aloysius c'est trop de feels, je décède adieu :fall: :fall: :love: et après ça, ose me dire que t'écris mal, et je te jette des petits cailloux tout est parfait la plus bonne, t'es validée :diabo: /
Te voilà enfin validé(e) ! I love you Toutes mes félicitations petit membrounet. Donc, un message de validation ne sert pas juste à dire de la merde :hi:, elle sert aussi à te guider pour tes premiers pas sur le forum en tant que membre "officiel" (ce swag que t'aaas :swag: ). Commençons par le début. Tu vas pouvoir tout de suite aller recenser ton métier juste ici, pour ne pas que d'autres personnes prennent ton poste, ainsi que ton logement (hors blocards) par là, pour ne pas dormir sous un pont. Secondos (ben ouais, ich hablo spanish :swag:), se trouver des liens entre personnages peut être assez fort intéressant pour commencer des rps, tu peux cliquer juste ici (c'te magie) si ça t'intéresse. Durant ton long séjour ici (il sera long, PROMET-LE :red: ), tu pourras ramasser des points. Je t'en dis pas plus, tu peux aller lire ici toutes les infos. Par la suite, si tu n'as pas d'amis avec qui rp, tu peux entamer une dépression toujours faire une demande de rp à ce moment-là, juste ici. Par la suite, ici sur notre forum, c'est important d'avoir son rang spécialisé (c'est facultatif). On trouve qu'on se sent plus à notre place, plus à l'aise. Pour les blocards, c'est OBLIGATOIRE. Veuillez vous rendre ici s'il vous plait : clique ici. Pour finir, vu qu'on est assez cinglées en fait, il y a toujours le flood où tu peux participer. On aime flooder. C'est notre vie. flood juste ici. L'équipe des tarées de TMR te souhaite encore un beau bienvenue remplis de bisoux.

_________________

take me to church ❖ help me, i'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes, keep my glass full until morning light, 'cause i'm just holding on for tonight. sun is up, i'm a mess, gotta get out now, gotta run from this. here comes the shame, here comes the shame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t78-light-is-gone-louise

Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: broken dreams and silent screams ☆ nesis

Revenir en haut Aller en bas
 

broken dreams and silent screams ☆ nesis

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (M/LIBRE) CHARLIE HUNNAM - broken dreams.
» dupe stellite dreams
» « We are broken, we can't fix it there's no cure for our condition, desperate eyes are staring at me, should be hopeless but we're happy.. »
» silent bloc pour chrysler voyager 2.5TD 1995
» Nouvelle série JLA : "Dreams 1 Rêve 2 Vies" 06/01/2014

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET READY TO RUN. ::  :: DAY ONE GREENIE :: welcome to the glade-