AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 0:37

gabriel uriah prescott
ft. johnny depp
✱ gabriel, tu n'aimes pas particulièrement ce prénom que tu t'es dégoté. tu préfères qu'on t'appelles gaby. mais tu ne te plains jamais. tu ne bronches pas, tu assumes. t'es pas un mauvais gars, malgré toutes tes erreurs. tu es juste un peu débonnaire dans l'âme. trop gentil, trop charitable. tu ne vois pas le mal avant d'en être complice : tu as tendance à tout relativiser. tu es compréhensif, conciliant, sensible. tu penses que l'humanité est profondément bonne ; juste souillée par la peur et la colère. tu aimes les gens, tu les pardonnes, tu les crois. ta naïveté et ton émotivité te rendent influençable. on peut te manipuler, on l'a déjà fait. tu aimerais faire plus attention maintenant, ta méfiance a grandi avec tes erreurs. depuis que t'es à denver, tu fais plus attention. tu évites les gens, restes seul la plupart du temps. tant de secrets à garder, de mensonges à inventer. pourtant, tu es accessible, adorable, gentil et parfois drôle même. tu sais l'être en tout cas mais c'est ton choix. et s'il est parfois difficile pour toi d'assumer seul cette nouvelle vie, tu sais que c'est pour te protéger. d'avoir intégré le wicked t'a profondément marqué : tu ne veux pas en parler et es très mal à l'aise à ce sujet. tu as l'impression d'avoir aidé des gosses à mourir et tu ne crois pas pouvoir un jour oublier cela. tu te sens coupable et triste, révolté aussi de voir ce qu'on t'a amené à faire et ce que tu as fait. tu t'en veux beaucoup, d'autant plus que tu as vraiment aidé le wicked dans leur idéologie que tu trouves désormais inacceptable. pour eux, tu as mis à profit tes compétences en microélectronique et nano-techologies. parce que tu es efficace, doué et passionné. parce que tu es perfectionniste et assidu. tellement pointilleux que parfois, tu ne vois plus les choses dans leur ensemble. d'avoir commis cette erreur, de les avoir aidé, ça t'a rendu malade, nerveux, hésitant. tu es parfois versatile, si bien qu'on ne te cerne pas toujours bien la première fois. tu n'es pourtant pas bien compliqué, routinier mais incapable de rester immobile à ne rien faire. tu fais toujours très attention à ton argent, n'es pas dépensier pour un sou, es incapable de réfléchir rapidement. t'es un gars normal, trop gentil et crédule. t'es un gars qui n'a pas jamais vraiment vu les horreurs de la braise ailleurs qu'à la télévision. t'es un chanceux qui es passé à travers des mailles de tous les filets.

   ✱ t'es né en alaska. t'as appris à nager dans l'eau qui, autrefois banquise, hébergeait les ours polaires. ✱ t'as deux soeurs : une plus vieille que t'as jamais vraiment aimé, une plus jeune qui est morte très tôt du cancer. tu te dis que c'est peut-être une bonne chose, compte tenu des ravages de la braise. ✱ tes parents n'étaient pas vraiment malins. ton père était mécanicien et il t'a peut-être transmis un peu de la passion du bidouillage mais tu n'en sais pas grand chose vu le temps que vous passiez ensemble. ✱ t'as toujours été un gamin gentil, posé, adorable. même avec ce p'tit con de noah que tu devais garder. ✱ t'as toujours voulu partir de chez toi, t'aurais trouvé un autre prétexte si ça n'avait pas été pour les études. ✱ t'as fini tes études à vingt-huit ans, études entrecoupées d'années de redoublement et de semestres entiers de travail acharné. ✱ tu es rentré au wicked quatre ans plus tard, recruté par l'organisation. tu les as quitté peu après l'ouverture du labyrinthe et la mort d'un des gamins. ✱ quelqu'un au bras droit t'a aidé à t'en tirer mais tu n'as jamais su qui c'était ; tu as rejoint le réseau peu après. c'était il y a un an. ✱
IDENTITY CARD.

   

     ÂGE : ça fait quarante-et-un ans que tu squattes sur cette planète. tu ne voulais pas vieillir et tu te retrouves à accuser les années que tu te traînes. tu sens ton corps qui déchante et tu détestes ça.
   DATE & LIEU DE NAISSANCE : ta carte d'identité ment. tu n'es pas né à denver le cinq mai. ça, c'est pour tout ceux qui aimeraient te retrouver, pour les perdre dans leurs recherches, pour les égarer comme des agneaux. la vérité, c'est que tu es né à archorage en alaska, le premier septembre. une date que tu as préféré oublier pour ne pas te compromettre.
   ORIGINES : tes parents étaient canadiens. ils ont quitté vancouver bien avant que toi ou tes soeurs ne naissent. tu n'en as jamais vu la couleur. toi, tout ce que tu as vu, ça a été les paysages rocheux, parfois désertiques, désolants et désolés, des états-unis, et la déchéance d'un si grand pays.
   OCCUPATION : toi et l'électronique, c'est une histoire qui date et dure. t'as un diplôme en microélectronique et nanotechnologies. t'aimes bidouiller, tu vis pour ça. pour faire le bien aussi. tu t'es un peu planté parfois, tu as pensé que le wicked, c'était une bonne idée. tu as fait demi-tour aussi vite que tu as pu. et désormais, tu répares ton erreur comme tu peux en servant le bras droit.
   ORIENTATION SEXUELLE : tu ne sais toujours pas. même à quarante-et-un ans, c'est dire. t'arrives pas à choisir. ça dépend des fois, ça dépend des jours. t'es un peu bisexuel sur les bords, en fait.
   STATUT : célibataire, tu évites soigneusement de rencontrer des gens et de te lier avec eux. ça t'es très difficile mais c'est la vie que tu as choisie et que tu assumes.
   COUVERTURE : ce que personne ne saura jamais. toi, gabriel prescott, n'es qu'un imposteur. à la naissance, on t'a appelé uriah. uriah penniman, c'était ton nom. tu as changé d'identité à défaut de pouvoir totalement changer de tête quand tu as décidé de prendre plus de risques que tu n'en avais jamais pris. depuis, tu erres dans les rues de denver. t'es employé dans une boutique d'électronique tenue par un vieux et gros bridé. personne ne te voit, personne ne fait vraiment attention à toi.
   GROUPE : bras droit, pour ôter ce sentiment immonde de culpabilité qui t'envahit. pour sortir ces mômes de ces expériences déplorables. pour reprendre l'humanité que tu as failli perdre.
   CRÉDIT : (c) med
QUESTION TIME

quelles sont les raisons qui vous ont poussées à rejoindre le Bras Droit ? toi, tu as rejoint le wicked d'abord. tu t'es laissé embobiner, tu n'as pas compris où tu mettais les pieds. il t'a fallu du temps pour décider que tu ne pouvais continuer comme ça. ensuite, tout s'est enchaîné : tu as pris ton courage à deux mains, tu as supprimé le plus possible d'informations sur toi et tu es parti. tu sais que ça ne suffira pas, qu'ils te retrouveront au moindre faux-pas. mais tu ne pouvais plus fermer les yeux sur ces gosses arrachés à leur parents, sur les risques qu'on leur faisait prendre, sur les morts à déplorer. « pour le plus grand bien », ça n'a jamais été toi. tu as rejoint denver, puis le bras droit. pour essayer de te pardonner, d'offrir à ces mômes de nouvelles vies. pour mille et une raisons.  /
pensez-vous que le Bras Droit arrivera à détruire le WICKED ? tu n'en es pas sûr, non. tu as vu de l'intérieur le wicked et sais à quel point l'ennemi est dangereux. le bras droit a bien entendu des infiltrés mais tu ne ne crois pas vraiment en vos chances. en réalité, tu doutes pouvoir détruire le wicked mais tu es convaincu que l'affaiblir est dans vos cordes. ce qui t'inquiète, ce sont les sacrifices que cet objectif va vous demander. tu ne penses pas être prêt à cela, même si dans tes moments noirs, tu t'avoues être la meilleure personne : celle qui mérite le plus, celle qui doit récolter ce qu'elle a semé. tu ne te pardonnes pas tes erreurs et tu voudrais plus que tout qu'aucun innocent soit jeté dans la gueule du lion comme les blocards ; c'est ce qui t'anime. /
quelle est votre couverture dans la vie de tous les jours ? est-il facile de vivre deux vies sans se faire repérer ? depuis que tu es arrivé à denver, tu as du prendre toutes les précautions nécessaires pour ne pas te faire repérer. les membres du bras droit ne le crient pas sous tous les toits mais toi, tu fais preuve de bien plus de prudence car le wicked te cherche sûrement. tu as changé de nom, d'identité. tu as raccroché tes beaux diplômes au profit d'un métier moins ambitieux. tu t'es fait employer par un bridé grincheux dans une boutique de portables, pièces détachées et électronique. tu te fais discret, minuscule, invisible dans la grande ville. tu réponds au nom de gabriel et tu veux oublier ton passé. tu as changé d'apparence autant que possible, tes cheveux sont longs, ta tenue négligée. tu as l'air sain mais fatigué, comme un peu tous les gens pauvres et mal-fortunés dans cette ville. /
vos proches sont-ils au courant que vous faites partie du Bras Droit ? vous soutiennent-ils ? parler de famille te tue. cela fait des années que tu n'as plus vu un membre de ta famille. tes parents, tu ne sais même pas s'ils ont succombé à la braise, à la vieillesse ou au chagrin. tu es parti à l'université sans regarder en arrière. tu avais déjà perdu ta plus jeune sœur, détruite par le cancer alors que tu n'étais même pas adolescent. tu n'avais plus rien à perdre. ou presque. mais les choix que tu as fait par le passé ne peuvent être annulés. tu n'as jamais cherché à reprendre contact avec tes parents ou les gens que tu as pu rencontrer avant. tu crains d'avoir de mauvaises nouvelles. tu te sens seul mais tu ne te plains pas. et puis, tu ne sais pas que bientôt, ton passé va te rattraper. /
pourriez-vous attenter à des vies humaines pour cette cause ? allez, avoue, t'aimerais être catégorique et dire non. parce que tu ne trouves pas que la cause mérite des vies humaines. le sacrifice et toi, ça ne matche pas. tu ne supportes pas de voir des gens, jeunes ou vieux, mourir, souffrir. tu préférerais vivre dans un monde de bisounours, sans guerre, sans braise, sans wicked. mais tu es certain qu'il y en aura, des morts. il y en a déjà eu. par la faute du wicked, par la faute du bras droit. il y en aura encore, bien évidemment. par ta faute ? tu en es convaincu. mais jamais, au grand jamais, tu ne pourras appuyer sur la détente et voir la personne mourir. tu es passif dans cette histoire, autant que tu peux le croire. /
   
ABOUT YOU
pseudo › okaane. prénom › amande. âge › vingt-et-un ans. région, pays › aquitaine, france. fréquence de connexion › un peu tous les jours, ça dépend pour les rps par contre... multicompte ? › nope, point encore. comment es-tu arrivé(e) sur grtr ? › bazzart, bien sûr. ton avis sur le forum ? › il est très beau, très attendu...  :hop:  je déplore un peu certains trucs qui ne sont pas développés. genre j'aurai bien voulu une annexe sur le bras droit ou une chronologie de ce qu'il s'est pour bien se repérer dans le temps depuis les éruptions solaires etc. des idées, si jamais vous avez encore la foi d'écrire quelques petites choses.  :hi:  scénario, pv, inventé ? › inventé. big up ? › LOVE YOU GUUUUUYS.  :luvbz:
   
Code:
<b><brasdroit>johnny depp</brasdroit></b> › gabriel prescott

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 0:37

the story that we forgot
is still living inside of us
Cours, cours pour ta vie. Ne regarde pas en arrière. Tu n'es pas un héros, Gabriel. Tu n'as rien d'un héros. Héros, n.m. ; Personne qui se distingue par sa bravoure, ses mérites exceptionnels, etc. Oh non tu n'es pas brave. Et le seul avenir que tu mérites t'enferme dans l'idée de détruire tout ce que tu as construit. Ce que tu as fait est mal, Gabriel. Tu retombes parmi les mortels, tu bois à la santé de ces gamins que tu as envoyé à l'abattoir. Vomis donc leurs souffrances et arrache-toi ces tripes que tu n'as pas. Tu n'es pas un héros, tu n'es pas un courageux. T'es un vulgaire pantin dans cette machination. Et ça pourrait t'être pardonné si seulement tu ne le savais pas. Mais ce n'est pas le cas...

ET JE QUITTE LE SOL, L'ORAGE SE PREPARE. (kyo) ✱ Gabriel, tu es né sur les terres jadis glacées de l'Alaska. Là où autrefois paissaient les races les plus pures d'animaux, vous, les hommes, naissez et survivez dans cette jungle incohérente.
Dans ta famille, il y a toujours eu une place pour toi. Le fils tant attendu, le fils tant aimé. De son père, de sa mère. On te l'a rabâché ça, hein, Gaby ? Mais tu ne l'as jamais vraiment vu, cet amour. Ils étaient tous trop occupés. Une vraie famille de ministres du misérable.

Dans cette maison trop petite, il y avait Jacques, le père. Mécanicien grassouillet et barbu qu'on croyait parfois dérangé tant il était caractériel. Il avait tendance à s'énerver pour un rien, une feuille morte sur son précaire paillasson, un plat trop froid, une marque de doigt sur la vitre alors que la propreté de son nombril ne l'inquiétait jamais. Il criait en jurant et sacrant dans une langue étrange et les cigarettes entre ses lèvres charnues n'arrangeaient rien. Jacques, on le suivait à la fumée de cigarette comme le Petit Poucet avec ses miettes de pain. On le suivait aussi à l'odeur terrible qu'il dégageait, de tabac et de sueur, d'alcool parfois aussi. C'était, en fait, un homme tout à fait répugnant qui n'inspirait que du dégoût à beaucoup de gens mais qui s'avérait être, dans ses moments agréables, un gros monsieur malodorant plutôt gentil et serviable.
Il y avait aussi Mélaine. Grande, mince, assez pour qu'on imagine mille histoires de Jacques la brisant en deux comme une brindille lors de leurs parties de jambes en l'air. Mélaine sacrait elle aussi dans cette drôle de langue mais elle faisait bien plus d'efforts que son mari. Mélaine était loin d'être belle, avec son nez un peu crochu et ses grands yeux noirs. Du moins, tu n'entendis jamais personne le lui dire. Pourtant, elle avait son charme à elle, une gentillesse dans la voix, un soupçon de malice de l'enfant qu'elle avait été. Elle avait sa façon de dire « à table ! », une façon qui donnait toujours l'impression d'être convié à un festin quand il fallait en réalité se partager un petit poulet à cinq. Toi, tu as toujours aimé ta mère. Même si elle avait ses défauts, bien évidemment. Mélaine, ça a toujours été la commère du quartier. La langue-de-vipère qu'on écoute et qu'on croit. A chaque fois. Tu te faisais avoir aussi, hein ? Elle aurait pu vendre de la glace à un esquimau, Mélaine. Oui, elle faisait tourner son monde comme ça, en racontant des choses pas toujours vraies à un auditoire qui buvait chaque jour ses paroles.
Jacques et Mélaine n'avaient guère attendu avant d'enfanter. Ils n'étaient pas bien intelligents mais avaient l'esprit de famille ou quelque chose qui y ressemblait. Hélène était née avant leur mariage. Elle avait une volonté de fer pour tout ce qui ne la fatiguait pas trop. Hélène, elle n'était pas vraiment belle, certainement trop grasse aussi pour plaire. Mais elle s'évertuait à croire qu'elle était née pour faire de grandes choses. Elle rêvait de devenir actrice, Hélène. Tu ne l'as jamais trop aimée. Parce que tu ne l'as pas trop connue, parce qu'elle donnait du fil à retordre à tout le monde. Parce qu'elle était capricieuse. Un jour, elle est tombée amoureuse et elle est partie. Tu ne l'as jamais plus revue, tes parents n'ont pas pleuré.
Toi, tu es né en second. Tu es né en Uriah Penniman aussi. C'était ton nom, jusqu'à il y a peu. Tu es arrivé trois ans après Hélène et n'as jamais fait de vagues. Tu voulais suivre ton père au garage mais dans ses accès de colère, tu faisais demi-tour en courant. Tu écoutais ta mère et buvais ses histoires, vraies ou fictives. Tu étais bon, gentil et attentionné. Tu l'as été avec Georgie, jusqu'à ce qu'elle ne meure. Georgie, elle est sortie du ventre de ta mère cinq ans après toi. Elle avait ce semblant de gentillesse, la voix fluette et délicate, une propension à la générosité mais également un insupportable besoin d'attention. Une chose que tu pouvais lui offrir. Mais ça n'a pas suffi. Ils ont dit que la fumée de cigarette l'avait tuée. Et elle est partie d'un coup, en quelques mois, blanche et morte. Elle avait cinq ans. C'était bizarre, personne n'a vraiment pleuré non plus. A croire que dans ta famille, seule Georgie n'avait pas un coeur de pierre.
Toi, t'as été le seul Penniman à être triste. Mais t'as pas eu le temps de te morfondre. T'avais d'autres personnes, encore vivantes, à protéger. T'avais ton père, ta mère... et t'avais ce petit con de Noah à gérer.

 ON ETAIT COMME DES FRERES, PAS DE SANG MAIS PAS DE GUERRE. (kyo)  ✱ Il y en avait plein, des mômes, en Alaska. Mais on te l'a imposé, ce morveux. Il avait six ans de moins que toi, une tête à claques et une bouche à poison. C'était le gosse des voisins, ceux dans la caravane rouillée et bruyante. Tu ne l'as pas trop calculé avant que Georgie ne meure. Il jouait au ballon et faisait du tricycle, tu lui souriais sans trop le voir. Tu as toujours été doué pour ça : regarder sans voir, omettre, oublier... Puis, ta soeur est partie et ton coeur vide et triste a cherché à reprendre contenance. Il a cherché quelqu'un d'autre à aimer. Et c'est tombé sur lui, ton voisin. Son regard avait toujours quelque chose d'hautain, même caché sous ses mèches raides et blondes. Il avait l'air d'un véritable petit con, le genre à mépriser tout le monde mais toi, à travers ses yeux gris, tu voyais l'innocence qu'on cherchait à lui enlever. Tu voyais la même douceur que chez Georgie. Peut-être que tu l'inventais mais tu t'en fichais. Y croire te suffisait pour l'aimer, ce gosse exécrable. Noah, que ses parents l'avaient appelé.
Noah, son père le déposait souvent chez toi. Parce qu'il travaillait toute la journée, parce que Jacques avait une dette envers lui, parce qu'il préférait de toute façon se séparer de son gosse. Noah, il passait ses journées à détester le monde dans lequel il était né, à affirmer qu'il était mille fois meilleur que le commun des mortels, à te critiquer de toutes les façons imaginables. Et toi, tu passais tes journées à l'adorer chaque seconde un peu plus et à t'inquiéter pour lui.
Parce que bientôt, tu partirais. C'était dans tes projets, de fuir cette trop petite maison, de partir sans jamais revenir. De faire de grandes études, de devenir quelqu'un. Tu espérais suivre les traces de tous ces noms dans les livres. Et puis, tu ne voulais surtout pas imiter ton père. T'avais déjà emprunté un peu de sa manie à tout réparer et tout bidouiller, tu craignais qu'en restant, tu lui ressemblerais chaque jour un peu plus. Tu as donc attendu que Noah soit prêt, quel prétexte futile, et tu t'es envolé.

T'es parti à Denver, là où la promesse d'un monde sain te rassurait. Les études étaient ton labyrinthe : tu as avancé, as cherché, t'es perdu, t'es retrouvé, as fait marche arrière, as navigué à contre-sens. T'as pleuré, t'as ri, t'as tout vécu sans que ça n'ait jamais vraiment d'importance. T'as échoué tant de fois que tu as fini par réussir. T'es sorti de l'université avec un super diplôme en poche et ton univers s'est écroulé. Seul, sans ambition, tu regardais dans le miroir et tu avais le sentiment d'y voir un peu de ton père. Tu rêvais d'épanouissement et tu déchantais. Le travail auquel tu te rendais tous les matins ne te plaisait pas. Tu te sentais mal, inutile et désespéré. Las, triste, tu en venais même à penser que ta vie ne valait pas la peine d'être vécue et c'est à ce moment-là qu'est apparue Valentine.
Valentine, elle était plus jeune que toi, plus fraîche, plus drôle et pétillante. On aurait dit qu'elle n'était pas au courant des horreurs, de la détresse, de la souffrance de ce monde. Elle vivait pleinement, souriait franchement, aimait avec tout son coeur. Son insouciance avait été tachée du sang de ses parents, tous deux contaminés par la braise. Mais elle avait survécu et selon elle, là se tenait la preuve de toute sa détermination. Valentine, elle travaillait dans la même boîte que toi. Elle n'aimait pas non plus son job, aurait préféré faire de plus grandes choses, mais elle ne s'en formalisait pas. Le moment viendra, répétait-elle lorsque le dépit s'emparait de toi. Tu l'aimais bien, Valentine.Tu l'as aimé à ta façon, autant que tu l'as pu, parce qu'elle te faisait te sentir vivant. Rien qu'un peu.
C'est Valentine qui a été contactée par le WCKD. C'est Valentine qui a donné ton nom aux recruteurs. C'est Valentine qui t'a sauté au cou, enchantée, lorsque vous avez intégré l'organisation. C'est elle aussi qui t'a rendu aveugle si longtemps.

TOUT CE ROUGE SUR TON CORPS, JE TE BLESSE DANS UN DERNIER EFFORT. (kyo) ✱ Le labyrinthe n'existait pas encore quand tu as intégré le WCKD. C'était en projet mais personne n'y avait encore été envoyé. Les gamins qu'on y élevait avaient perdu leurs familles, décimées par la braise. Le WCKD sauvait ceux qui pouvaient l'être. C'était ainsi qu'ils présentaient leurs misérables intentions. Tu les croyais, toi. Autant que, des années plus tôt, tu croyais les histoires de ta mère. Tu les croyais aussi parce que Valentine était convaincue que vous faisiez enfin quelque chose de grand. Travailler sur ces tests cognitifs, sur ces puces pour modéliser les schémas mentaux des immunisés à la braise, inventer des créatures étranges que Valentine finirait par nommer des scaralame. Tu te plaisais bien, au WCKD. On te respectait et tu te sentais enfin utile. Loin de ton Alaska natale, loin de l'odeur nauséabonde de tabac et de sueur, loin du regard de petit con de Noah.

Puis, les années ont passé, les expériences se sont accélérées, les enfants étaient de plus en plus nombreux au sein du WCKD. Le Labyrinthe était sur toutes les lèvres, celles excitées, celles voyeuses, celles scientifiques. Sur toutes les lèvres sauf les tiennes. Tu savais ce qu'il y avait dans le bloc, dans le labyrinthe. Tu ne comprenais pas, ne voulait pas comprendre. Chaque fois qu'elle te surprenait à douter, Valentine te rassurait tendrement. « Pour le plus grand bien » était sa devise. Puis, il y a eu les premiers envois. Les gosses avaient été préparés. Tu en avais croisé quelques uns dans les couloirs, les avais vu courir, s'aimer, se détester. Et là, jetés dans les blocs, séparés comme des cobayes, renommés et sans aucun souvenir, tu as compris. Ces enfants étaient des rats. Des numéros pour le WCKD. Ça t'a rendu fou, d'avoir participé à ça, d'avoir mis tant de temps à saisir. Tu t'es haï à en vomir. Tu as détesté Valentine. Tu as voulu partir mais on t'a suggéré que c'était une idée très déplaisante. Serre les poings, respire profondément, ça va passer, ça va aller. Sois fort, occulte.
Mais Louis est mort. Un pauvre gamin à peine adolescent. Il n'avait que quinze ans. Tué par un griffeur. La bête terrifiante que tu t'étais tant amusé à créer et améliorer. Et ça n'a plus été possible.

T'étais malade. Tous les jours, tout le temps. Quand tu ne l'étais pas vraiment, tu prétextais que tu vomissais tes tripes. Tu planifiais ton évasion. Tu as reçu une aide insoupçonnée. On t'a aidé mais tu ne sais toujours pas qui s'en est chargé. Tu as quitté le WCKD et es retourné à Denver. Tu as changé de nom, d'identité. Tu ne veux plus rien avoir en commun avec Uriah. Tu t'es menti si longtemps, tu t'en voudras pour l'éternité.
Une éternité d'enfer.

A Denver, sous les traits de Gabriel Prescott, tu as commencé une nouvelle vie. Ou plutôt, tu as essayé de te sortir de l'ancienne. Mais les cicatrices des erreurs que tu as commises te brûlent et te hantent. Tu te laisses aller, glisses dans une longue et intense dépression. Tu pleures et te morfonds en silence. Tu n'es plus que l'ombre de toi-même. Tu te punis encore et encore, refusant les occasions qui se présentent à toi d'être heureux. Tu es resté terré dans un appartement minable pendant des mois avant de retrouver dans la poche de ton uniforme du WCKD, roulé en boule et piétiné, un bout de papier. Le Bras Droit. Voilà qui t'avait aidé à t'en tirer. Voilà qui tu te devais de remercier désormais...

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A1 : THE LEADER

Messages : 375 Avatar : aaron johnson, le bg.
Pseudo : apolline (ludivine)
Copyright : (vava) odistole (signa) little wolf (gifs) tumblr

Occupation : chef du bloc a, la tête pensante dans tout ce foutoir, celui qui prend toutes les décisions et qui voit ses épaules s'alourdir de regrets.
Inventaire : Un cerveau, c'est déjà pas mal.
Sinon, quelques petits trucs représentatifs d'un chef de bloc, rien d'extraordinaire.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 0:39

amande, jotem. :love: 
je sens déjà que ton perso' va être badass. :fall: encore plus avec ce vava. :hop:

_________________
i drag myself out of nightmares each morning and find there is no relief in waking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t131-archy-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 0:40

ludiiiii. :hop: merci !
(tu m'dis ça avec archy ? c'toi qui déchire ! :deden:)

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B13 : THE RECKLESS

Messages : 488 Avatar : adelaide kane.
Pseudo : sparks, laura.
Copyright : carole -love- (avatar), tumblr (gif).

Occupation : elle parcourt le labyrinthe au lever du jour et rentre au bloc au coucher du soleil. Passe la plupart de son temps à essayer de trouver une sortie, pas très concluant pour l'instant.
Inventaire : son carnet et un crayon pour dessiner les couloirs du labyrinthe; une arme blanche qu'elle garde le plus souvent cachée.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 0:50

C'EST. QUOI. CE .CHOIX. What a Face What a Face What a Face the johnny depp quoi, jomeurs. :hop: :**: :fall:
bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. :red:

_________________
In the eyes of a teenage crystallized, oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home. And the cries from the s t r a n g e r s out at night they don’t keep us up at night we have the curtains drawn and closed. We all are living in a dream, but life ain’t what it seems. Oh everything’s a mess. But I wanna dream, leave me to dream. / ONEREPUBLIC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t134-the-destroyer-of-worlds#1121
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 1

Messages : 212 Avatar : Caitlin Stasey
Pseudo : immortals.
Copyright : gentle heart.

Occupation : ancienne réceptionniste à l'hôpital, ancienne étudiante en soins infirmiers, maintenant fondue errante.
Inventaire : Trousse de premiers soins + trousse de toilettes + un petit revolver de poche, chargé de seulement quatre balles.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 2:09

Bienvenue I love you

_________________
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir › © alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t146-blake-we-could-be-immortals-but-just-not-for-long#1240
avatar

SUBJECT B7 : THE HEARTLESS

Messages : 160 Avatar : Katherine McNamara
Pseudo : beckyzilla.
Copyright : myself.

Occupation : Torcheuse.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 6:57

Depp est vraiment un choix ENORME. :bz:
Si tu as des questions, n'hésite pas à nous les poser. :hi:
Et puis, bon courage pour la suite de ta fiche. :love: :diabo: :woot: :luvbz: :deden:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 9:45

t'es sexy en depp :bave: What a Face

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT A1 : THE LEADER

Messages : 375 Avatar : aaron johnson, le bg.
Pseudo : apolline (ludivine)
Copyright : (vava) odistole (signa) little wolf (gifs) tumblr

Occupation : chef du bloc a, la tête pensante dans tout ce foutoir, celui qui prend toutes les décisions et qui voit ses épaules s'alourdir de regrets.
Inventaire : Un cerveau, c'est déjà pas mal.
Sinon, quelques petits trucs représentatifs d'un chef de bloc, rien d'extraordinaire.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 10:12

j'ai tellement hâte de te lire, ta plume est :bave:

_________________
i drag myself out of nightmares each morning and find there is no relief in waking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t131-archy-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
avatar

SUBJECT A5 : THE SKETCHER

Messages : 515 Avatar : Toby Regbo
Pseudo : Summer Child (Coralie)
Copyright : Ti (ava) Ziggy Stardust (signa)

Occupation : Maton des cartographes, vous savez, les types qui sont derrière et qui décodent le charabia des coureurs.
Inventaire : Un vieux carnet à la couverture de cuir, rempli de notes, gribouillis et portraits des Blocards. Un crayon solide et tout-terrain, qui porte les marques des doigts de son possesseur.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 13:21

Okay. Donc toi et ton avatar, vous tuez.

Bienvenue et bon courage :fou:

_________________
FIND A WAY OUT
© ZIGGY STARDUST.

RP Commun Bloc A A RAMENEZ VOS FESSES :luvbz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t138-jaime-sprezzatura-is-my-way-of-life
avatar

SUBJECT B12 - THE SATANIC

Messages : 212 Avatar : alice englert.
Pseudo : electric bird. (carole)
Copyright : momo mon amr, reine des papillons<3
rip belly, tu étais un brave cochon.
Occupation : elle chouchoute les animaux, les berce, pour qu'ils vivent leur mort un peu mieux. maton des trancheuses, c'est piteux.
Inventaire : une fourche pour retourner le plonk des bestioles & des idées pas claires.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 13:39

amandounette :love: :love: t'es belle en johnny :girl: et bras droit :diabo:
bienvenue chez toi :deden:

_________________

“Darkness, real darkness, was
more than just a lack of light.”
belly : pig (rip)
blackwell : dog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t110-confinement-can-be-utterly-beautiful#1024
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 13:46

merci les filles. :love:
& ouais carole, à défaut de prendre le scénar d'hailee, je rejoins milli quand même. :hi:

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B1 : THE COMMANDER

Messages : 635 Avatar : marie avgeropoulos.
Pseudo : red stars. (ève)
Copyright : (av) ice and fire. (gif) tumblr.

Occupation : chef du bloc b.
Inventaire : une boîte de pansements ; un couteau qu'elle cache dans sa botte gauche et qu'elle ne quitte jamais.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 14:25

depp. :fall: bienvenue.

_________________
leaders do what they think is right. ✻  salvation comes at a price.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A10 : THE TIME BOMB.

Messages : 201 Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Absiinte
Copyright : electric bird.

Occupation : Cartographier laborieusement ce que les coureurs lui rapporte.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 15:07

JOHNNY :deden: Mais laissez-moi mourir :thx: :thx: :thx: :thx:
Bienvenuuuue !

_________________
If you're going through hell

KEEP GOING.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 2

Messages : 559 Avatar : nat dormer.
Pseudo : crying lightning. (jade)
Copyright : astoria (avatar), tumblr (gifs).

Occupation : errer dans son monde sans espoir. se maintenir en vie pour quelques jours de plus. parler à ses mirages.
Inventaire : un gourde d'eau à moitié vide. ✱ une trousse de premiers secours pour soigner son orgueil en miettes. ✱ un vieux couteau bizarre, ramassé dans le désert, pour trancher la gorge des fondus trop insistants, ou peut-être même de theodore.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 18:49

j'ai tellement hâte d'en savoir plus sur ton perso :diabo: :hi: :love:

bienvenue (officiellement), et bonne chance pour ta fiche

_________________

take me to church ❖ help me, i'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes, keep my glass full until morning light, 'cause i'm just holding on for tonight. sun is up, i'm a mess, gotta get out now, gotta run from this. here comes the shame, here comes the shame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t78-light-is-gone-louise

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 19:05

depp, putain ! le choix excellent quoi ! il est trop peu vu que les rpg. :**: :**: bienvenue. :girl:
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 19:17

merci à toutes. :deden:

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Sam 28 Mar - 21:17

ton pseudo + avatar + bras droit. :girl: :laul:
bienvenue parmi nous. si tu as des questions, n'hésite pas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Dim 29 Mar - 0:44

amande d'amour, ce perso omg :bave: :fall: :love:
bienvenue I love you

_________________

    deep in the ocean, dead and cast away, where innocences burn in flames, a million mile from home, i'm walking ahead, i'm frozen to the bones, i am a soldier on my own, i don't know the way, i'm riding up the heights of shame, i'm waiting for the call, the hand on the chest, i'm ready for the fight and fate.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Dim 29 Mar - 0:46

merci les minouches. I love you

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B21 : THE PEACE KEEPER

Messages : 527 Avatar : ♦ shailene woodley
Pseudo : ♦ szalona. (paula)
Copyright : ♦ halloween (avatar) | bizzle (signature)

Occupation : ♦ cartographe, bloc b.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Dim 29 Mar - 12:24

JOHNNY PTN SA MAMAN :fall:

bienvenuuuue, bonne chance pour ta fiche :love:

_________________

 
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t129-persephone-if-you-re-looking-for-the-demons-to-play-while-with-your-own
avatar

SUBJECT B7 : THE HEARTLESS

Messages : 160 Avatar : Katherine McNamara
Pseudo : beckyzilla.
Copyright : myself.

Occupation : Torcheuse.

Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Dim 29 Mar - 23:14

Tu es validé !
What a Face bienvenue dans la famille hehe  What a Face


Je te souhaite de nouveau bienvenue sur le forum. :hi: Tes choix de groupe et d'avatar sont juste asjldefkgfl. :fall: Concernant ton histoire, je suis tombée amoureuse de Gabriel. :luvbz: Totalement. J'ai aimé le côté à la fois brut et doux de ta fiche. J'avais l'impression de regarder un film, toutes les images apparaissaient dans ma tête au fil de ma lecture, c'était hypnotisant. Bref, cette fiche était vraiment super agréable à lire. Je me suis régalée. Je ne te retiens pas plus longtemps, tu es validé. J'espère que tu t'amuseras bien parmi nous.
Te voilà enfin validé(e) ! I love you Toutes mes félicitations petit membrounet. Donc, un message de validation ne sert pas juste à dire de la merde :hi:, elle sert aussi à te guider pour tes premiers pas sur le forum en tant que membre "officiel" (ce swag que t'aaas  :swag: ). Commençons par le début. Tu vas pouvoir tout de suite aller recenser ton métier juste ici, pour ne pas que d'autres personnes prennent ton poste, ainsi que ton logement (hors blocards) par là, pour ne pas dormir sous un pont. Secondos (ben ouais, ich hablo spanish :swag:), se trouver des liens entre personnages peut être assez fort intéressant pour commencer des rps, tu peux cliquer juste ici (c'te magie) si ça t'intéresse. Durant ton long séjour ici (il sera long, PROMET-LE   :red: ), tu pourras ramasser des points. Je t'en dis pas plus, tu peux aller lire ici toutes les infos. Par la suite, si tu n'as pas d'amis avec qui rp, tu peux entamer une dépression toujours faire une demande de rp à ce moment-là, juste ici. Par la suite, ici sur notre forum, c'est important d'avoir son rang spécialisé (c'est facultatif). On trouve qu'on se sent plus à notre place, plus à l'aise. Pour les blocards, c'est OBLIGATOIRE. Veuillez vous rendre ici s'il vous plait : clique ici. Pour finir, vu qu'on est assez cinglées en fait, il y a toujours le flood où tu peux participer. On aime flooder. C'est notre vie. flood juste ici. L'équipe des tarées de TMR te souhaite encore un beau bienvenue remplis de bisoux.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie. Dim 29 Mar - 23:16

merci merci. I love you
(j'vais aller voir si immune ou pas de ce pas. :hi:)

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie.

Revenir en haut Aller en bas
 

gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» gaby - on apprend de ses erreurs. et on les fuit aussi, pour le restant de sa vie.
» apprendre le polonais
» Maurice revient de chez le médecin et apprend à sa femme qu'il ne lui reste que 24 heures à vivre
» l'enfant apprend en jouant ou le jeu libre
» J'apprend à tricoter mais....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET READY TO RUN. ::  :: DAY ONE GREENIE :: welcome to the glade-