AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 here we are, don't turn away, now. (franklin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 11:41

Evander "Franklin" Teller
ft. avatar
loyal ✱ déterminé ✱ patient ✱ débrouillard ✱ sincère ✱ peut paraître un peu hautain et stricte lorsqu'il endosse son rôle de medjack en chef-papa poule. ✱ affirmé ✱ combattif ✱ apaisant ✱ mature, sauf lorsqu'il se met à se chamailler avec Isaac ✱ taquin ✱ dévoué ✱ observateur ✱ belliqueux ✱ cynique ✱ méfiant, il n'accorde pas sa confiance facilement et se referma sur lui-même lors de ses derniers mois au WCKD. ✱ il tente souvent de se barricader derrière des sarcasmes, ses aires bougons et ses regards noirs, il cache pourtant une grande sensibilité.

Protecteur à l'extrême. C'est dans ses gênes, ça l'a toujours été et le sera toujours. Evander aurait tué pour sa soeur, prêt à tout pour la protéger du monde extérieur violent et bien trop sombre pour celle qu'il considérait comme la prunelle de ses yeux et chérissait plus que tout au monde. Franklin. Evander. Ce ne sont que des noms. Le jeune homme n'a pas changé et passe son temps à veiller sur les blocards. ✱ Force tranquille. Ce n'est pas dans son habitude d'hurler, cogner, chercher la bagarre ou de se donner en spectacle. Ça ne l'empêcha pourtant jamais de se faire respecter et de dire haut et fort ce qu'il pouvait penser, il n'a tout simplement pas l'habitude d'hausser le ton ce qui peut parfois être très déroutante. ✱ Il peut devenir très effrayant lorsque poussé à bout, il craque et perd son sang-froid mythique. Sa sombre colère se déverse dans un silence glacial, à coup de regards noirs, de gestes secs sans qu'il n'ait à hausser le ton et ça, c'est plus effrayant que la plupart des insultes virulentes et des cris de rage. ✱ La vie ne l'a pas épargné et a fait de lui un jeune homme ferme, droit dans ses bottes, déterminé qui n'a pas peur de dire ce qu'il pense et de se battre pour ce qu'il veut. Elle fit de lui un garçon débrouillard, rusé, capable de voler sans se faire prendre et de s'adapter à toutes sortes de situations, un atout lorsqu'il fut envoyé dans le labyrinthe. Si comme tout blocards qui se respecte il fut désorienté et déboussolé, Franklin ne se laissa jamais abattre et s'endurci très rapidement. ✱ Il est parfois considéré comme trop sérieux par les blocards. Lassé par le comportement trop laxiste de certains garçons qui reviennent blessés pour des broutilles, Franklin grogne les maudissant tous d'être aussi irresponsables, menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter. ✱ Il n'en reste pas moins un garçon souriant, chaleureux et bon vivant, c'est simplement qu'au labyrinthe, les occasions de rire manquent souvent. ✱ Si aujourd'hui c'est un très bon medjack, ses débuts furent chaotiques. Médecin de fortune au sein du bloc, il était peu confiant et ne cessait de trembler. Il allait être assigné à un autre poste lorsqu'un il eut un déclic en soignant un jeune blocard grièvement blessé et trouva enfin sa place. ✱ Franklin dégage ce petit quelque chose qui vous met en confiance, qui vous rassure. Sa voix grave, posée, ses grandes mains habiles, sa large carrure. Si il peut parfois paraître dur ou un peu stricte, il n'en reste pas moins un jeune homme doux et tendre qui essaye souvent d'aider au mieux les petits nouveaux pour qu'ils ne soient pas trop déboussolés. ✱ Si le jeune homme n'a pas de souvenirs de son ancienne vie, il fait parfois d'étranges rêves lui laissant croire que là, dehors, une soeur, la moitié de son âme l'attend. Ces rêves ou plutôt ces cauchemars le hantent et le torturent, fissurant lentement son masque de sérénité. Comme beaucoup, Franklin dort peu, de peur d'être rattrapé par la peur dès l'instant où ses paupières se ferment.
IDENTITY CARD.

ORIGINE DU PRÉNOM : franklin. Un nom, qu'il l'ignore, hérité du très célèbre Benjamin Franklin. Imprimeur, inventeur du paratonnerre ou encore du poêle à combustion contrôlée ayant participé à l'élaboration de la Constitution des Etats-Unis, Benjamin Franklin était surtout connu pour sa volonté d'aider la communauté et son prochain, un trait de caractère qu'il semble avoir légué en même temps que son patronyme au jeune homme.
VÉRITABLE PRÉNOM : il n'y a pas si longtemps de cela, il s'appellait Evander. Parce que c'était beau, doux et fort à la fois ses parents le prénommèrent ainsi. Evan pour sa soeur, Evander pour le reste du monde. Son nom il l'avait toujours beaucoup aimé, parce que c'était simple, efficace, peu courant. Mais aujourd'hui, Evander n'est plus.
ÂGE : vingt-et-un ans. Un âge avancé et plutôt rare pour un bolcard mais le jeune homme s'est très vite habitué à faire partie des aînés. Parfois, il lui arrive de jouer au grand pour être pris au sérieux lorsqu'il sermonne les blocards imprudents et recouverts d'égratignures, mais finalement, pour lui comme pour les autres blocards, l'âge n'a plus réellement d'importance.  
DATE & LIEU DE NAISSANCE : il est né le 8 octobre 2213 dans la banlieue de Denver. Des deux jumeaux Teller, on ne su jamais lequel pointa le bout de son nez en premier, les parents refusant de dévoiler la précieuse information tant convoitée par les jumeaux. Evander fut pourtant intimement convaincu d'être l'aîné, trouvant ainsi une bonne raison d'enquiquiner sa petite soeur de deux minutes sa cadette selon ses dires.
ORIGINES : son arbre généalogique compte de lointains ancêtres français, plongés dans l'oubli par le temps.
DATE D’ARRIVÉE AU BLOC : juin, année 1.
OCCUPATION : maton des medjacks, Franklin attache une importance capitale à ce que tous les blocards soient en bonne santé et sains et sauf. Pointilleux et appliqué, il n'hésite pas à jouer les papa poule et à hausser le ton lorsque ses camarades du bloc mettent leur vie en danger. Pourtant malgré ses menaces et ses aires parfois durs, le jeune homme prend toujours soin d'un blocard blessé qu'importe la raison.
GROUPE : les blocards, ses frères d'armes, sa famille.
CRÉDIT : endlesslove + tumblr + plumful
QUESTION TIME

pour quelle raison pensez-vous être dans le bloc ? cette question, il a bien dû se la poser un demi-million de fois. Qu'est ce qu'ils foutaient ici, pourquoi eux, comment, par qui et encore, toujours, pourquoi. Franklin est intimement convaincu qu'il y a une raison derrière tout ça, une bonne raison mais il est impossible pour le jeune homme de dire pourquoi quelqu'un aurait une telle idée. Peut-être pour les observer de loin, rire un bon coup en les regardant mourir, construire une micro société ? Ca ne s'arrête jamais, au fil de la réflexion, les questions se multiplient comme des bactéries, alors parfois Franklin décide tout simplement que le pourquoi du comment ne l'intéresse plus et se concentre sur l'instant présent, la sécurité des bolcards, la survie. / que pensez-vous du labyrinthe ? pas du bien. Comment pourrait-il ? Cette saloperie abrite les griffeurs et ces bestioles ont déjà fait trop de dégâts et de patients qu'il n'a pas réussi à sauver. Cette prison de lierre et de béton les bercent, les plongeant des un sommeil agité, trop court, emplis de cauchemars et de terreur. De plus, le labyrinthe ne cesse de se modifier chaque nuit, compliquant considérablement la tâche des coureurs, des cartographes et plombant le moral des blocards lorsqu'il est déjà au plus bas. Pourtant et même si Franklin déteste cette idée, le labyrinthe semble être la clé de tout et il faudra bien réussir à trouver la sortie si ils comptent un jour s'enfuir./ pensez-vous pouvoir sortir un jour ? certains jours, Franklin perdait espoir et se laissait totalement sombrer dans le désespoir et la panique. Il lâchait les armes et se laisser totalement envahir par cette désagréable et terrifiante impression d'étouffer, d'être confiné dans un placard à balais bien trop petit, d'être pris à la gorge par une main invisible qui serre, serre, serre jusqu'à ce qu'on lâche prise et qu'on suffoque. Puis, la lueur. Il fallait se relever, se battre et continuer d'espérer. L'espoir est une force, l'espoir est un moteur. Désormais Franklin le sait, un jour ils sortiront de ce trou à rat, il y croit dur comme fer. / quelles relations entretenez-vous avez les autres blocards ? comme partout il y a eu des hauts et des bas, Franklin est plus proche de certains blocards que d'autre pourtant, il connait chaque visage. Personne n'est mis à l'écart au bloc, de plus, son poste de medjack lui a donné l'occasion de pouvoir parler avec beaucoup de blocards, les gens sont souvent assez bavards lorsqu'on leur fait un bandage ou qu'on a passé la nuit à veiller sur eux et changer le linge humide sur leur front pour éloigner la fièvre. Peut-être est-ce de part son âge relativement avancé pour un bolcard, ou à cause de son métier mais Franklin attache une grande importance d'aller parler à chaque nouveau et d'essayer de l'aider ou de répondre à ses questions sans jamais le bousculer mais en leur laissant le temps tout simplement. C'est un peu le papa poule qui joue les ronchon lorsque ses gamins reviennent amochés mais qui reste bienveillant et toujours présent pour leur venir en aide. / des idées sur les raisons de votre amnésie ? parfois, lorsqu'il se lève du bon pied il s'imagine que les gens qui les ont enfermé ici sont en réalité de généreuses personnes qui leur ont ôtés toutes traces de leurs souvenirs et de leur vie passée pour les protéger et puis, il réalise que personne ne ferait une chose pareille. Il n'en sait fichtrement rien et c'est une question qui le tourmente beaucoup surtout depuis qu'il rêve d'une soeur au visage floue et au nom inconnu qui l'attend là, dehors. Penser trop souvent à cette amnésie générale l'inquiète et le plonge dans un grand stress qu'il n'arrive pas vraiment à gérer, alors Franklin tente de ne pas trop y penser pour l'instant et de repousser les rêves qui l'assaillent.
ABOUT YOU
pseudo › spf prénom › line âge › dix-neuf ans région, pays › la planète bleue aux dernières nouvelles What a Face fréquence de connexion › je dirais entre quatre à sept jours sur sept, suivant les cours toussa  :mmh:  multicompte ? › aucun pour le moment. comment es-tu arrivé(e) sur grtr ? › via bazzart il me semble ton avis sur le forum ? › il est vraiment magnifique, vous avez fait un superbe boulot  :fall:  scénario, pv, inventé ? › scénario de volt teller  I love you  big up ? › big up big up big up, à toutes mes soeurs (et diam's aussi du coup )
Code:
<b><blocard>colton haynes</blocard></b> › franklin teller
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 11:42

the story that we forgot
is still living inside of us
THROUG THE CHAOS AS IT SWIRLS IT'S US AGAINST THE WORLD. Il courait, encore toujours, sa petite main fermement accrochée à la sienne. Impossible de détacher les deux paumes les unes des autres. Il aurait fallu lui passer sur le corps et le tuer pour que le garçon daigne lâcher prise. Evander prit une grande inspiration et jeta un regard furtif par-dessus son épaule. Rien. L'homme aux traits déformés par la folie n'était plus là. Il n'y avait plus qu'eux deux et le bruit sourd de leurs pas sur le bitume poussiéreux. Chaque fois que ses petits petons chaussés de vielles baskets qu'il avait un jour ramassé dans une poubelle après que sa paire fétiche ait rendu l'âme foulaient le sol, les mêmes images défilaient devant ses yeux. C'était toujours le même scénario. Son petit coeur se mettait à battre d'une telle violence dans sa poitrine qu'il se croyait partir. Puis, l'adrénaline se rependait dans son système sanguin plus rapidement encore que du bliss l'aurait fait et la course reprenait. Il attrapait la main de sa moitié, la tirant de toutes ses forces pour l'éloigner du danger. Cet ainsi qu'ils avaient fui les gens qui finissaient par être atteint par la Braise, sans que personne ne s'en soit douté. C'est ainsi ils avaient fui leur mère aux mains ensanglantées, alors que dans un instant de lucidité inespéré, le monstre qu'elle était devenue leur avait hurlé de s'enfuir. « Evander, tu m'entends ? Evan, prends ta soeur, et partez! » Il n'en avait pas fallut plus au garçonnet. Les derniers mots de sa mère pour lui avaient scellé son destin à jamais. Protéger sa soeur envers et contre tout. Il jeta un second regard derrière son épaule et croisa le regard hagard et paniqué de sa soeur, son coeur se serra dans sa poitrine et sa main s'accrocha à celle de sa jumelle encore plus férocement. Et ils coururent. Encore. Toujours. Longtemps, le temps que le garçon soit enfin certain qu'ils ne soient plus suivis. Qu'ils étaient sains et saufs. Une fois qu'ils eurent repris leur souffle et leurs esprits, ils déambulèrent dans les rues à la recherche d'un endroit tranquille où dormir. Comme la coutume le voulait, Evander s'absenta une trentaine de minute le temps de chaparder assez de nourriture pour deux repas puis Isabelle tenta d'en faire un repas décent. D'une voix douce, Evander l'avait gentiment remercié, la félicitant sur ses talents culinaires et si sa soeur était sans doute consciente que la nourriture qu'elle leur préparait n'avait rien d'un restaurant cinq étoiles ou des petits plats que leur mère avait l'habitude de leur préparer, le garçon restait persuadé que ces petits compliments faisaient toujours plaisir à sa jumelle. Ils étaient maintenant blottis l'un contre l'autre, assis à même le sol et protégé par la bâche qu'Isabelle avait un jour déniché. La journée avait été éprouvante, leur course poursuite aurait dû avoir raison de lui et pourtant Evander ne parvenait pas à trouver le sommeil. « Izzy ? » Sa douce voix s'éleva dans la pénombre et vint rompre le sifflement monotone du vent. Les rôles étaient inversés. Murmurer le prénom de l'autre ainsi, dans le noir, sans autre fioriture était devenu une habitude lorsque l'un d'eux ne parvenait pas à trouver le sommeil ou était tracassé lorsque leur vie était encore parfaitement normale et c'était généralement la petite voix de sa soeur qui brisait le silence et demandait à être rassurée. Aucune réponse. Rien que le vent. Toujours le vent. Poussant un petit soupire, Evander ferma les yeux et se tassa un peu plus sur lui-même, jalousant sa soeur qui avait réussi à se laisser aller dans les bras de Morphée si facilement. Puis, il sentit une douce pression sur sa main et les petits doigts de sa soeur s'entrelacèrent aux siens.


THE TIME FOR SLEEP IS NOW IT'S NOTHING TO CRY ABOUT 'CAUS WE'LL HOLD EACH OTHER SOON. « Tu sais qu'ils vous y enverront, vous n'y échapperez pas. Je t'en prie Evander, elle ne partira jamais sans toi! » Le jeune homme poussa un lourd soupire et se passa nerveusement une main dans sa tignasse brune tout en continuant à tourner en rond comme un lion en cage. Il ne pouvait pas nier. Il n'était ni naïf ni totalement crétin et il le savait, ce n'était plus qu'une question de temps avant qu'ils se retrouvent enfermés à leur tour dans ce qu'ils appelaient le labyrinthe. « Tes souvenirs, ils te les perdront, ils te prendront Isabelle, réfléchis Evander ! Fais-le pour elle ! » Un énième soupire. Il ne pouvait pas les laisser faire et pourtant, le jeune homme ne pouvait se résoudre à fuir, il ne voulait plus courir, il n'en voulait plus de cette vie. Fuir pour aller où ? Retourner à leur ancienne vie parmi les déchets, forcés de voler pour subvenir à leurs besoins, le visage noir de crasse ? Ce n'était pas une vie, de plus Evander avait la désagréable sensation que le WICKED finirait par les trouver, qu'importe où ils trouveraient refuge. Il fronça les sourcils, continuant de tourner en rond dans la pièce, encore et encore, se débattant tant bien que mal pour trouver une réponse à cette situation bouchée. Fuir pour la misère, rester pour le chaos. Puis, soudainement la main d'Alejandro s'abattit avec force sur son épaule, le tirant de ses sombres pensées et le forçant à lui faire face. « Tu seras amné.. » « Je crois avoir saisi Alejandro. » Il repoussa gentiment la main du garçon qui était toujours posée sur son épaule et plongea ses yeux dans les siens. Il avait fallu un moment à Evander pour accepter que ce garçon s'approche de trop près de sa soeur. Il avait longtemps cherché à lui trouver des défauts qu’il n’avait pas jusqu’au jour où il dû accepter que cet Alejandro était un type bien. Jamais pourtant, il n’avait imaginé qu’il pouvait tenir à Isabelle à ce point, ce n’est que maintenant qu’il le comprenait. « Tu l'aimes, pas vrai ? » Un hochement de tête déterminé. Oui il l'aimait, ça crevait les yeux, il l'aimait et c'est pourquoi ce garçon tenait tant à la sauver. C'est pourquoi Evander, devait accepter lui aussi. Par amour pour Isabelle. « Très bien, on le fera. » Un soupire de soulagement s’échappa des lèvres de l’espagnole. « Mais à une seule condition. Ce sera elle avait tout tu m’entends ? Si ils m’attrapent ou si il arrive quoi que ce soit, je veux que tu continues à courir et que tu la sorte de ce merdier. » Les deux jeunes hommes se firent face quelques secondes, la mine grave. « Elle  doit sortir de ce merdier. » Alejandro acquiesça et donna une légère tape sur l'épaule d'Evander. Ainsi l’accord fut scellé. Ils allaient s’échapper du WICKED.

***

« Où est-elle ? » L'homme en blouse blanche resta silencieux. « Où est ma soeur ? » D'un geste sec, il se releva prêt à envoyer son poing dans la figure de ce fichu médecin qui restait de marbre. Son geste fut interrompu par deux mains puissantes qui le maintinrent tranquille alors qu'il fut sanglé. Puis il réalisa et tout s'écroula autour de lui. D'un geste sec il tira sur les sangles et se mit à hurler menaçant de les tuer un à un, de faire bruler cet endroit qui fut jadis, sa terre d'accueil. Jamais il n'avait à ce point perdu son sang froid. Il s'en moquait. Il enchaîna ruades sur ruades et alla même jusqu'à mordre sauvagement la main qu'il s'était posée sur son épaule pour le maintenir tranquille. Il ne se laisserait pas faire. Jamais. « LACHEZ-MOI. » Un rugissement sauvage s'échappa de sa bouche alors qu'il donna un énième coup dans le vide. A force de tirer sur les sangles qui l'enchaînaient au lit, il finirait par se briser les poignets. Il s'en moquait. Plus rien de comptait. Plus rien sauf elle. Isabelle n'était plus là. Ils l'avaient isolée et étaient sans doutes déjà en train de lui ôter ses souvenirs. Une vive douleur se répandit dans son avant bras. Non. Il ferma les yeux et serra les poings si fort que ses jointures en dévirent blanches. Un flot d'insultes s'échappa de sa bouche. Ils ne pouvaient pas le séparer de sa soeur. Il ne les laisserait pas faire. Des années durant il avait veillé sur elle, essayant tant bien que mal d'honorer et respecter les derniers mots de sa mère. Sa soeur sa responsabilité. Izzy. Son Izzy. Il tenta en vain de résister. Pour elle, sa moitié, son âme soeur mais bientôt, il manqua de force. Ses paupières se firent lourdes et il comprît. Il avait échoué. Il n'avait pas couru assez vite. Il avait échoué.


WON'T YOU FOLLOW ME INTO THE JUNGLE. AIN'T NO GOD ON MY STREETS IN THE HEART OF THE JUNGLE. Le ronronnement funeste de la machine s'était tu. L'obscurité s'était enfuie lorsque la boîte avait été ouverte et les quelques garçons qui s'étaient amassés autour de lui s'étaient tous en allé, lassé par le manque de spectacle. Il ne pouvait pas bouger. Il ne voulait pas bouger. S'il tentait de faire le moindre pas, il en était certain il allait vomir. « Debout l'greenie, on a pas toute la journée tu sais. » Un seul garçon du petit groupe était resté. Cheveux bouclés, yeux bleus. Il lui tendit une main. Le garçon mit quelques secondes à la saisir désorienté, le coeur battant à toute allure dans sa cage thoracique, le coeur au bord des lèvres. Rien. Il n'avait plus rien. Juste la terreur et la panique qui faisait trembler tout son corps et trempaient son t-shirt d'une sueur froide. « Tire pas cette tête. On a tous vécu ça. C'est déstabilisant, mais on s'y fait. Tu te souviendras de ton prénom d'ici deux, trois jours maximum. » Le garçon approcha encore plus près sa main, insistant alors il la saisit et sorti de sa prison de tôle pour arriver dans une nouvelle prison au mur en bétons vertigineux. Son pou s'accéléra encore un peu plus et la bile lui brûla la gorge. Il allait vomir c'était certain. « Bienvenue en enfer mon grand, moi c'est Archy. » Une tape sur son épaule. Le début d'une amitié. Le début d'une nouvelle vie. La vie de blocard.

***

« Isaac. » Lentement, Franklin relèva la tête. « Isaac. Mon nom c'est Isaac. » Ses yeux croisèrent le regard noisette du garçon. Le greenie comme ils l'appellent tous. C'est la coutume. Ils y passent tous, il y a encore peu de temps c'était Franklin lui-même le greenie perdu qui ne parvenaient pas à se remémorer son prénom. Le garçon n'y a pas échappé, Franklin était là lorsque perdu, il est sorti de la boîte qui l'avait conduite tout droit en enfer. Un nouveau blocard, un nouveau frère d'arme. Rapidement le jeune homme l'avait prit sous son aile et avait été désigné pour lui faire visiter les quartiers. Il l'avait cerné rapidement Franklin ce gamin revêche qui était sorti de la boîte en posant beaucoup de questions pour un greenie, un air de défit brulant, là, au fond de ses yeux. Alors que beaucoup l'avait brusqué et s'était heurté à un mur froid et distant, Franklin n'avait pas cherché à questionner le garçon. Il lui avait gentiment expliqué comment les choses fonctionnaient, ici au bloc, lui avait cité les trois règles et l'avait encouragé à se choisir une tâche rapidement. Il n'avait jamais cherché à le brusquer, se remémorant à quel point l'arrivée au bloc était déroutante et effrayante. Et puis voilà qu'il parlait, lui révélant son nom. Un sourire amical et bienveillant étira les lèvres du jeune homme qui posa gentiment sa main sur l'épaule du grennie. Non, pas du greenie, d'Isaac. « Bienvenue Isaac. »


DID YOU SEE THE SPARKS FILLED WITH HOPE ? YOU ARE NOTE ALONE CAUSE SOMEONE'S OUT THERE, SENDING OUT FLARES. Un visage, si proche et pourtant si loin. Il tend sa main, étire ses doigts mais il ne parvient pas à l'effleurer. Ses traits sont brouillés, confus, tout comme ses pensées. Mais plus rien ne compte hormis ce visage, ces traites, ce rire. Et soudain, la peur, la terreur, la douleur et le désespoir s'envolent. Là, dans son coeur une étincelle, puis un feu. Il brûle, grandit, encore, encore, se propageant sous sa peau, à travers son corps tout entier. Il se relève. L'amour, la joie, la vie. L'espoir. La lutte. Le combat. Sa soeur. Puis tout devint noir. Dans un sursaut, ses yeux s'ouvrirent et il revint la dure réalité. Le labyrinthe. Les blocards. Sans jamais réussir à chasser ce visage de sa mémoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

- WICKED IS NOT GOOD -

Messages : 72 Avatar : johnny seksy depp.
Pseudo : okaane ∗ amande
Copyright : (c) llam


Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 11:49

oh, un franklin :hop: :hop:

bienvenue ici I love you

_________________

+ comme des frères ;
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A5 : THE SKETCHER

Messages : 515 Avatar : Toby Regbo
Pseudo : Summer Child (Coralie)
Copyright : Ti (ava) Ziggy Stardust (signa)

Occupation : Maton des cartographes, vous savez, les types qui sont derrière et qui décodent le charabia des coureurs.
Inventaire : Un vieux carnet à la couverture de cuir, rempli de notes, gribouillis et portraits des Blocards. Un crayon solide et tout-terrain, qui porte les marques des doigts de son possesseur.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 12:02

HELLO YOU ! Y'a une certaine rouquine qui va être ravie de te voir, mon grand ! Bienvenue chez les fous !

_________________
FIND A WAY OUT
©️ ZIGGY STARDUST.

RP Commun Bloc A A RAMENEZ VOS FESSES :luvbz:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t138-jaime-sprezzatura-is-my-way-of-life
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 12:06

grabriel depp est un superbe choix, dhu  :fall: merci beaucoup I love you
jaime ha que coucou le casse-cou j'attends de la voir débarquer avec impatience alors merci  


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 12:46

KEKOU L'HYSTERIQUE ROUSSE EST LA :hop: :hi:
non je me répète, mais hnsffh je suis trop contente :love: j'ai hâte de voir ce que tu vas faire de franklin :bave:

et bc l'avalanche d'amour:
 

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT B14 : THE WAYWARD

Messages : 125 Avatar : chloé moretz.
Pseudo : lionheart.
Copyright : nep 237.

Occupation : blocarde dans le bloc B, maton des cartographes. surement en train de se charcler avec nésis.
Inventaire : ✱ un crayon et un calepin, toujours avec elle, au cas ou dessiner des plans dans la minutes serait nécessaire ✱ un couteau, planqué dans sa botte droite ou bien accroché à sa ceinture ✱

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 13:04

wow, le scénar quoi :hi: :bave:
bienvenue :fire:

_________________
✯ to whatever end.
cold be hand and heart and bone and cold be sleep under stone : never more to wake on stony bed, never, till the sun fails and the moon is dead. in the black wind the stars shall die, and still on gold here let them lie, till the dark lord lifts his hand over dead sea and withered land.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t132-aria-i-m-more-than-a-piece-in-their-game
avatar

SUBJECT A10 : THE TIME BOMB.

Messages : 201 Avatar : Dylan O'Brien
Pseudo : Absiinte
Copyright : electric bird.

Occupation : Cartographier laborieusement ce que les coureurs lui rapporte.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 13:18

YES I love you Excellent choix de scénario! Je suis trop contente qu'il y ait un Franklin I love you Welcooooome !

_________________
If you're going through hell

KEEP GOING.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 13:29

volt       the ultimate ginger j'aime ton avalanche d'amour  :diabo:  
aria merci ! han j'adore ton pseudo et ton choix d'avatar  :thx: (j'me réjouis tellement de voire chloé dans the 5th wave :fire: )
isaac merci beaucoup  :cara:  I love you

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 14:09

coooooolton :bave: welcome
Revenir en haut Aller en bas
avatar

- WICKED IS GOOD -

Messages : 157 Avatar : bob morley
Pseudo : suika (romane)
Copyright : (av) blondie

Occupation : dévoué au wicked, il passe ses journées devant un ordinateur, laissant ses yeux parcourir des lignes de chiffres et des tableaux douteux.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 14:41

Super choix de scénario :love:
J'ai hâte de lire vos rpssss :fall: et de lire ta fiche I love you
Bienvenue ici I love you

_________________

Mais je voudrais pas que tu te fasses de fausses idées non plus, j'ai pas l'intention d'te d'mander en mariage. Et même si, évidemment j'peux pas t'forcer à m'fréquenter, j'peux te d'mander d'me croire, quand j'te dis tout ce que je t'ai dis ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A1 : THE LEADER

Messages : 375 Avatar : aaron johnson, le bg.
Pseudo : apolline (ludivine)
Copyright : (vava) odistole (signa) little wolf (gifs) tumblr

Occupation : chef du bloc a, la tête pensante dans tout ce foutoir, celui qui prend toutes les décisions et qui voit ses épaules s'alourdir de regrets.
Inventaire : Un cerveau, c'est déjà pas mal.
Sinon, quelques petits trucs représentatifs d'un chef de bloc, rien d'extraordinaire.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 14:56

FRANKLIN. :hop: :hop: :hop: :hop:
Bienvenue sur grtr poto. :love:
Bonne chance pour ta fiche.

_________________
i drag myself out of nightmares each morning and find there is no relief in waking
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t131-archy-the-night-is-dark-and-full-of-terrors
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 15:03

pablo boooob  :fou: merci beaucoup I love you
archy l'big boss :fire: meeeerci :love:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 1

Messages : 212 Avatar : Caitlin Stasey
Pseudo : immortals.
Copyright : gentle heart.

Occupation : ancienne réceptionniste à l'hôpital, ancienne étudiante en soins infirmiers, maintenant fondue errante.
Inventaire : Trousse de premiers soins + trousse de toilettes + un petit revolver de poche, chargé de seulement quatre balles.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 16:26

Bienvenue I love you

_________________
je t'ai cherchée partout, même ailleurs. je t'ai trouvée, où que tu sois, je m'endors dans tes regards. même sans toi, je ne serai plus jamais seul, puisque tu existes quelque part. @marclévy ≈ vous revoir©️ alaska.  

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t146-blake-we-could-be-immortals-but-just-not-for-long#1240
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 17:05

merci beaucoup I love you  :**:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 2

Messages : 559 Avatar : nat dormer.
Pseudo : crying lightning. (jade)
Copyright : astoria (avatar), tumblr (gifs).

Occupation : errer dans son monde sans espoir. se maintenir en vie pour quelques jours de plus. parler à ses mirages.
Inventaire : un gourde d'eau à moitié vide. ✱ une trousse de premiers secours pour soigner son orgueil en miettes. ✱ un vieux couteau bizarre, ramassé dans le désert, pour trancher la gorge des fondus trop insistants, ou peut-être même de theodore.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 17:28

ce choix de scénario est perf :love: :diabo: :hi:

bienvenue parmi nous, bonne chance pour ta fiche I love you

_________________

take me to church ❖ help me, i'm holding on for dear life, won't look down won't open my eyes, keep my glass full until morning light, 'cause i'm just holding on for tonight. sun is up, i'm a mess, gotta get out now, gotta run from this. here comes the shame, here comes the shame.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t78-light-is-gone-louise
avatar

SUBJECT B1 : THE COMMANDER

Messages : 635 Avatar : marie avgeropoulos.
Pseudo : red stars. (ève)
Copyright : (av) ice and fire. (gif) tumblr.

Occupation : chef du bloc b.
Inventaire : une boîte de pansements ; un couteau qu'elle cache dans sa botte gauche et qu'elle ne quitte jamais.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 17:33

monsieur teller. What a Face nous allons devoir parler lien. :red:
je suis amoureuse du scénario, de l'avatar, de l'histoire et des twins, donc bienvenue x10000. :love:

_________________
leaders do what they think is right. ✻  salvation comes at a price.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 17:47

louise maaarci beaucoup I love you I love you j'adore ton pseudo, il est magnifique  :**:
june mademoiselle eàchain  :fire: avec grand grand grand plaisir  
marie avgeropoulos est tellement parfaite pour june, tes choix sont brillants, et merci I love you


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B13 : THE RECKLESS

Messages : 488 Avatar : adelaide kane.
Pseudo : sparks, laura.
Copyright : carole -love- (avatar), tumblr (gif).

Occupation : elle parcourt le labyrinthe au lever du jour et rentre au bloc au coucher du soleil. Passe la plupart de son temps à essayer de trouver une sortie, pas très concluant pour l'instant.
Inventaire : son carnet et un crayon pour dessiner les couloirs du labyrinthe; une arme blanche qu'elle garde le plus souvent cachée.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 17:56

FRANKLIIN :red: ce choix de scénario :**:
Bienvenue parmi nous et bonne chance pour ta fiche. :love:

_________________
In the eyes of a teenage crystallized, oh the prettiest of lights that hang the hallways of the home. And the cries from the s t r a n g e r s out at night they don’t keep us up at night we have the curtains drawn and closed. We all are living in a dream, but life ain’t what it seems. Oh everything’s a mess. But I wanna dream, leave me to dream. / ONEREPUBLIC.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t134-the-destroyer-of-worlds#1121
avatar

VIRUS VC321xb47 : STAGE 1

Messages : 324 Avatar : dane dehaan
Pseudo : aeternalis//anna
Copyright : swan (av), unkw tumblr (gifs), alaska (sign)

Occupation : fondu errant entre deux dunes de sable
Inventaire : une louise un peu plus cinglée chaque jour, un trou dans sa poche gauche et dans son coeur, un sachet de bliss et un revolver pas très maniable, chargé de cinq balles

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 18:20

excellent choix de scénario :hop:
bienvenue :love:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t178-theodore-and-let-your-colours-bleed-and-blend-with-mine
avatar

SUBJECT B21 : THE PEACE KEEPER

Messages : 527 Avatar : ♦ shailene woodley
Pseudo : ♦ szalona. (paula)
Copyright : ♦ halloween (avatar) | bizzle (signature)

Occupation : ♦ cartographe, bloc b.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 19:06

iyuyrytfgukhjl TOI

LIEN

TU NE POURRAS PAS Y ECHAPPER

bienvenue sinon bonne chance pour ta fiche :love:

_________________

 
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t129-persephone-if-you-re-looking-for-the-demons-to-play-while-with-your-own
avatar

SUBJECT A8: THE PROTECTOR

Messages : 62 Avatar : colton haynes
Pseudo : spf (line)
Copyright : endlesslove (avatar) wild heart + tumblr + the script (signature)

Occupation : maton des medjacks, il prend son rôle très à coeur et grogne lorsque les blocards casse-cou reviennent en sale état pour des broutilles, les maudissant et les menaçant de ne plus les soigner ou d'en faire de la chair à pâté pour les griffeurs mais son instinct protecteur fini toujours par l'emporter.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 19:11

heria adelaïde est tellement jolie I love you merci  
theodore merci beaucouuuup  I love you  I love you
percy ça c'est de l'accueil What a Face ce sera avec grand plaisir, j'veux pas y échapper :fire: merci beaucoup I love you



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B10 : THE TOUGH

Messages : 115 Avatar : goo ha ra (kara).
Pseudo : lemon (mouna).
Copyright : hollow bastion (avatar)

Occupation : coureuse depuis peu, la fille sur le côté qui observe sans parler pour ne pas vexer - socialement pas douée -, petite soeur et cutie representative malgré elle des blocardes.

Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 19:43

TONTON. JE T'AIME. T'ES BEAU. PERF. PRENDS BIEN SOIN DE TA NIECE. :love: J'SUIS TROP CONTENTE QUE TU SOIS LAAAAA !!! :**: :woot:

_________________
« life is all about hope »
tant que je verrai cette petite lueur d'espoir briller au fond du gouffre sans fin dans lequel je suis tombée, je ne cesserai jamais de me battre. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t145-ariane-i-m-more-than-what-you-think

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 20:17

ce scénario est trop perfection, superbe choix !! eh puis, colton. :love:
welcome home.
Revenir en haut Aller en bas

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin) Lun 30 Mar - 20:58

le broooo famille teller ftw :sisi:
bienvenue chez toi :deden:
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: here we are, don't turn away, now. (franklin)

Revenir en haut Aller en bas
 

here we are, don't turn away, now. (franklin)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» here we are, don't turn away, now. (franklin)
» Mirage 2000D - Falcon BMS 4.32
» turn the lights off (mordred)
» ma barbie turn and twist
» [Reprise] U Turn (Lili) d' Aaron.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET READY TO RUN. ::  :: DAY ONE GREENIE :: welcome to the glade-