AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes   Tumblr  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 phase i — bloc b (rp commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

SUBJECT B12 - THE SATANIC

Messages : 212 Avatar : alice englert.
Pseudo : electric bird. (carole)
Copyright : momo mon amr, reine des papillons<3
rip belly, tu étais un brave cochon.
Occupation : elle chouchoute les animaux, les berce, pour qu'ils vivent leur mort un peu mieux. maton des trancheuses, c'est piteux.
Inventaire : une fourche pour retourner le plonk des bestioles & des idées pas claires.

Message(#) Sujet: phase i — bloc b (rp commun) Jeu 16 Avr - 11:25

phase one — bloc b
une agitation inhabituelle s'était élevée dans le campement depuis le retour des coureuses. ekat avait seulement eu vent de petites nouvelles, qui volaient à travers les cris poussés par ses camarades. une sortie. c'était tout ce qu'elle avait entendu. enfin, une porte inconnue qui pourrait mener à une sortie. ekat pourtant qui avait presque perdu la foi, qui s'était toujours plongée dans une idée que jamais elles ne pourraient sortir, que leur monde et leur devoir se résumaient au bloc. il semblerait que ceux d'en haut en aient décidé autrement, et elle n'allait pas vraiment s'en plaindre, la trancheuse. la nuit commence à tomber doucement sur le bloc, tandis que des groupes se forment et que tous se rendent à la salle des cartes. ekat sent que june ne va pas perdre son temps pour réunir tous les matons et en parler calmement. mais l'excitation est trop grande, elles vont peut-être sortir ! elles sont coincées ici depuis trop longtemps, il est vrai qu'elle ne dirait pas non à une petite découverte de ce qu'il y a ailleurs. mais le labyrinthe l'effraie tellement ; pourtant le moyen de sortie ne se ferra certainement pas par le bloc, il était temps qu'elle s'habitue à l'idée de passer par le labyrinthe un joue ou l'autre, afin d'être libre. les griffeurs pourraient lui faire encore plus de cicatrices qu'elle a sur les bras, mais tant pis, elle narguera les démons qui les pilotent en plantant son couteau dans... leur chair ? leurs mécanismes ? elle aviserait en temps voulu.
motivée comme jamais, elle laisse tomber son couteau dans la paille et décide d'aller elle-même voir ce qui se passe. cela peut effrayer, de la voir marcher ainsi, car elle ne quitte pratiquement jamais son poste, mais là la situation est de rigueur et june ne lui en voudra pas. avant de partir, elle hèle le chien, un animal plutôt grand, tout noir et surtout aimant comme pas possible. il s'appelle blackwell, parce que ce chien est monté dans la boîte avec un collier et il y avait écrit ça dessus, alors autant garder ce nom. elle foule le sol herbeux et en moins d'une minute elle arrive au centre du bloc là où les filles ne la remarquent peut-être même pas. elle s'en fiche, tout ce qui importe c'est qu'elle voit leur chef au plus vite et qu'ekat en apprenne plus. isolée dans ses enclos, elle est toujours la dernière au courant, il est temps que cette habitude change. « quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe ? » elle lance cet appel désespéré, pour une fois qu'elle ne chuchote pas... ekatrina aimerait savoir. vont-elles sortir, oui ou non ? vont-elles devoir encore croupir ici des années ? le mystère est entier, et visiblement pas que dans sa tête...

note à lire a écrit:
- l'ordre de passage est libre.  :**:
- privilégiez les réponses pas trop longues, faut qu'on avance si on veut toutes avoir notre mot à dire.  
- have fun  

_________________

“Darkness, real darkness, was
more than just a lack of light.”
belly : pig (rip)
blackwell : dog
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t110-confinement-can-be-utterly-beautiful#1024
avatar

SUBJECT B21 : THE PEACE KEEPER

Messages : 527 Avatar : ♦ shailene woodley
Pseudo : ♦ szalona. (paula)
Copyright : ♦ halloween (avatar) | bizzle (signature)

Occupation : ♦ cartographe, bloc b.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Jeu 16 Avr - 12:58


(∆∆∆)
we found
a way
out of here

Tu n’y avais pas cru. Tu avais regardé chacune des Coureuses que se dressaient en face de toi, afin de déceler le moindre signe qu’elles se fichaient de toi. Tu tenais leurs croquis dans les mains et tu essayais de comprendre, jetant quelques regards à Aria en te demandant si elle pensait la même chose que toi. Une porte. Ta maton avait confirmé que c’était la première fois qu’elle apparaissait en deux ans. Deux années entières que chaque matin, les filles partaient dans le labyrinthe, revenait avec les mêmes croquis des mêmes configurations. Et aujourd’hui, le motif était nouveau. Une porte. Une sortie. Bien que tu ne puisses t’arrêter de penser à tout ce que cela voulait dire, tu ne pouvais pas non plus t’empêcher de te questionner. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que les créateurs avaient subitement eu l’envie de vous laisser sortir de cet endroit ? Pourquoi vous y avoir laissées deux ans, et décider, maintenant, de mettre fin à tout ça ?

Tu entends les autres blocardes se presser devant l’entrée de la Salle des Cartes, et tu pris pour que June fasse quelque chose. Qu’elle les ameute autre part, devant la ferme, par exemple. Tu as besoin d’espace, de ton sanctuaire. Tu as besoin de réfléchir. Evidemment que tu veux sortir. Evidemment que tu veux retourner là-bas, Dieu sait où, là où tu étais avant. Mais sans réellement savoir pourquoi, tu te méfies. Quelque chose ne va pas. Les créateurs veulent simplement en finir avec vous, vous forcent à vous rendre dans le labyrinthe en plein jour, vous jette purement dans la fosse aux serpents et vous laisse mourir entre les mains des griffeurs. Où alors veulent-ils vraiment vous laisser vous en aller ? Tu ne sais pas. Tu secoues la tête. Tu as besoin d’air. Tu sors, pousse doucement les filles qui bloquent l’entrée de la Salle des Cartes, alors que la voix d’une d’entre elles s’élèvent au-dessus de toutes les autres. Ekat. Elles se taisent. Tu déglutis. « On sait pas. » Tu ne voulais pas ne pas leur faire peur, leur dire que tout allait bien, que tout était normal. Ça ne l’était pas. Absolument pas. Quelque chose clochait, que ça vous soit bénéfique ou non.

_________________

 
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t129-persephone-if-you-re-looking-for-the-demons-to-play-while-with-your-own
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Jeu 16 Avr - 18:03



what the bloody hell is going on?


Volt essuya rapidement ses mains couvertes de jus sur son tablier improviser avant de délacer celui-ci et jeter un œil vers la direction dans laquelle toutes les jobardes semblaient soudain converger. Les rumeurs partaient vite, dans le Bloc, et celle-ci avait littéralement mis le feu aux poudres. Une porte. Une potentielle sortie. Rien que cette perspective semblait la ranimer, insuffler un éclat de vivacité embrasant ses os. Un moyen de retrouver qui que ce soit qu’elle avait laissé dehors – quoi que ce soit, dehors. En l’espace de quelques secondes, la jeune femme rejoignit à son tour le centre du bloc après avoir passé un petit couteau à sa ceinture et se fraya un chemin parmi les blocardes rassemblées, cherchant à attraper le regard de June, d’Aria, de Percy, de Théna, ou à peu près de n’importe quelle personne susceptible de lui donner plus d’informations sur ce qui se passait. Elle se demanda vaguement si leur cheffe allait convoquer une réunion du maton ; nul doute que l’information les plongeaient en tant de crise, et que sans organisation, tout virerait à une pagaille monstre en moins de deux, les plus crédules effrayées, les plus pessimistes contestant les théories. Elle chercha dans la foule les silhouettes des coureuses, Arté, Heria, sa petite Ariane. Est-ce que ces trois-là allaient bien ? Repoussant toute anxiété loin de ses pensées, elle écarta doucement la foule en la faisant reculer lorsque Percy sortit, aidant celle-ci à ménager une sorte de rond d’un mètre et demi autour de l’entrée où les filles se pressaient. « Bon. Pas de panique. » Elle s’efforça d’empêcher sa voix de trembler, de prendre plutôt le ton maternel qui ressortait quelquefois, le ton que les jobardes écouteraient peut-être. « Quoi que ce soit, on devrait pas faire les commères dessus avant que June, les coureuses et les cartographes aient expliqué la situation, OK ? »

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT B1 : THE COMMANDER

Messages : 635 Avatar : marie avgeropoulos.
Pseudo : red stars. (ève)
Copyright : (av) ice and fire. (gif) tumblr.

Occupation : chef du bloc b.
Inventaire : une boîte de pansements ; un couteau qu'elle cache dans sa botte gauche et qu'elle ne quitte jamais.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Ven 17 Avr - 20:01



- salvation comes at a price. -
rp commun

june, elle marche et elle regarde droit devant elle. elle a l'air décidé des jours normaux, celui qu'elle colle sur son visage et qu'elle croit puissant, cet air fort et presque froid qui lui donne cet aura de leader. cet air qui sert de carapace. june, elle marche et elle ne regarde pas ou elle va. les années ont défilé et chaque carré de ce bloc, elle le connaît. elle sait exactement ou elle va, si bien qu'elle pourrait le faire les yeux fermés. mais cette perspective l'effraie. est-ce que la souris en cage, au bout d'un temps, s'amuse-t-elle à courir les paupières closes pour prouver ô combien elle connaît son territoire? la bile remonte. le dégoût de la situation. puis l'envie de sortir, pire qu'un monstre, qui frappe dans sa cage thoracique, boum boum, le palpitant qui menace de sortir, la créature qui veut la déchirer de part en part. victime consentante qu'elle est ... puis on l'appelle. alors ses pas s'accélèrent, son cerveau se met en marche trop vite, les rouages d'acier reprennent un instant leur litanie, l'histoire se déroule sur du papier blanc millimétré, comme toujours. on l'interpelle et la môme accoure, puis on lui montre. et ses yeux n'y croient pas. elle vérifie, une fois, deux fois, trois fois. elle ne perd pas son calme, june. mais ça résonne dans tout son être de métal, triste robot aux rouages parfois rouillés...
l'espoir devient plus fort.
et l'envie, l'envie elle revient. june y croit difficilement, mais elle a les yeux en face des trous, elle sait ce qu'elle voit. une porte. une porte qui est née après deux ans, une porte mise-là sans qu'il n'y ait de hasard. une porte qu'elle voit bien, qu'elle fixe sans comprendre. elle demande confirmation aux coureuses, puis aux cartographes, mais la mine est la même chez toutes.
des dizaines de corps, des dizaines d'espoir, mais un regard.
et il lui transperce le corps de part en part.
parce qu'elles ont toutes accourues. peut-être par hasard.
mais elles sont là, et elles attendent. et june n'a pas la moindre idée de ce qu'elle doit faire. c'est comme si le monde était de coton. elle a toujours su qu'elle devrait gérer des décès : elle l'a fait. d'une main de maître. c'était dur, les cris puis les pleurs, le déni des plus proches d'ouréa, de thémis, d'asia... de gaïa aussi. elle savait qu'elle devrait gérer des rebellions, des avis contraires. elle savait aussi que les greenies auraient le mal du pays. tout ça, elle savait. elle s'est préparée.
mais comment on gère un peu d'espoir?
elle a tellement peur de leur donner de faux espoirs, que tout foire... elle les regarde tour à tour, puis elle sort au pas de course. trop serré par ici. la salle des cartes n'était pas censée accueillir tout le monde. trop serré partout. elle fait un geste de la main pour les inciter à venir dehors. à l'air libre. prendre une inspiration. puis sans trop savoir comment, elle hausse la voix. elle a l'air décidé, june, encore une fois. « je pense que tout le monde a entendu à part ekat, mais je vais répéter. » qu'elle commence, en lançant un petit regard vers la brune. puis elle parle plus fort, les filles se tassent. « donc comme l'a dit volt... » ça aussi, c'est pas normal. june, elle n'approuve jamais volt. sauf en situation de crise. faut croire que le monde tremble sur ses fondations. « d'abord, pas de panique, pas de vague, pas de conneries, vous devez mériter votre sortie, compris? » elle regarde les plus excitées de ses grands yeux à faire pâlir un spectre. hors de question d'avoir quelques actions désespérées sur le dos. « les coureuses ont trouvé une porte qui est peut-être » le mot résonne bien plus fort, elle laisse un temps avant de continuer sa phrase. « celle de la sortie. mais avant de prendre une quelconque décision, il y aura réunion des matons ce soir. » puis un dernier regard appuyé sur la masse de visages.

_________________
leaders do what they think is right. ✻  salvation comes at a price.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

SUBJECT B18 : THE REBEL

Messages : 62 Avatar : eliza taylor
Pseudo : clarke.
Copyright : electric bird. (avatar) the100daily (gif)
uc.
Occupation : coffreuse, elle fait la loi et t'as intérêt de respecter les règles sinon elle te fout au gniouf sans le moindre scrupule.
Inventaire : ✱ une hache qu'elle a trouvé dans la Boîte lors de son arrivée et qu'elle ne quitte plus ✱

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Sam 18 Avr - 12:40

hope ? weakness.


Bras croisés, adossée contre un morceau de bois disposé verticalement en plein milieu du bloc, Tara soupira. Elle observait les blocardes arriver une à une pour aller regarder l’élément inhabituel inscrit sur la carte de l'une des coureuses. Et elle ne manqua pas de contempler chaque parcelle du visage des filles lorsqu'elles remontaient de la salle des cartes. Une lueur d'espoir. Les prunelles de toutes les blocardes étaient animées par l'espoir, à présent, la blonde le voyait. À l'exception des siennes. Car Tara, elle avait besoin de certitudes, elle avait besoin de faits réels, non pas de suppositions. Cette mystérieuse porte qui apparaissait subitement après plus de deux ans, elle n'y croyait pas. Une sortie ? Elle ne pouvait pas y croire. Et ça la rendait folle de voir les étoiles plantées dans les yeux des filles, comment pouvaient-elles être aussi naïves ? Pourtant, elle ne pouvait pas le nier. Au fond, elle réfléchissait, comme tout le monde autour d'elle. Le cœur noué, elle leva les yeux au ciel quant elle vit Ekat arriver à son tour et fut surprise d'entendre sa voix résonner de là où elle était. Enfin, cette idiote avait compris qu'il fallait parler plus fort pour qu'on puisse l'entendre. Il était temps. Les heures à lui hurler dessus d'arrêter de murmurer avaient peut-être porté leur fruit, en fin de compte ? « quelqu'un peut m'expliquer ce qu'il se passe ? » lâcha t-elle, tandis que le brouhaha se taisait soudainement. Mais avant que la blonde n'eut le temps de répondre, la voix de Percy s’éleva du silence. « on sait pas. » Maugréa la brune à l'égard de la fêlée qui lui servait de punching-ball.

Lorsque qu'elle vit les lèvres de la rousse remuer, Tara attrapa sa hache plantée dans le sol à la volée et se dirigea vers le troupeau. De là où elle était, elle n'avait pas pu entendre le début de son charabia mais elle avait tout de même comprit ses derniers mots. « on devrait pas faire les commères dessus avant que June, les coureuses et les cartographes aient expliqué la situation, ok ? » heureuse de voir qu'il y en avait une qui sortait du lot, Tara acquiesça d'un signe de tête et ne put s'empêcher d'en rajouter une couche : « la cuistot a raison, alors calmez vos ardeurs et évitez de faire des conclusions trop hâtives.  » Aussitôt, un nouveau silence s'installa. Elle avait grommeler ça de sa voix froide et rigide, et avait affiché son air faussement aimable et légèrement blasé. Douce ironie. Au même moment, elle vit la silhouette de la leader du bloc se matérialiser un peu plus loin. Tara espérait que celle-ci parviendrait à résonner les blocardes, parce que elle, elle manquait clairement de tact pour leur faire comprendre les choses.

Lorsque June remonta à la surface du bloc, Tara voyait bien que celle-ci avait clairement du mal à trouver les mots. Pourtant, lorsqu'elle commença à parler devant les yeux ébahis des blocardes, elle resta figée devant le visage impassible qu'arborait la brune. Peut-être. Peut-être. Peut-être. Et encore peut-être. Sans arrêt des hypothèses. Toujours la même rengaine. Elle allait exploser Tara, ça se voyait dans ses prunelles, noirâtres et chaotiques. Voilà pourquoi il ne servait à rien d'espérer. Ça l'avait toujours rendue faible. Elles étaient enfermées, pour toujours. Toujours. Jamais elles ne sortiraient de cette cage mortelle. Jamais. « putain ! » hurla t-elle, serrant les poings, les yeux dégoulinant de haine.  Elle shoota dans une pierre et s'éloigna, sur les nerfs. On ne la voyait pas souvent aussi enragée, mais une chose était sûre, il fallait qu'elle se calme avant d'être submergée par la colère.    
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t327-tartare-monsters-in-my-head
avatar

SUBJECT B8 : THE AVENGER

Messages : 120 Avatar : maisie williams
Pseudo : amortentia (morgane)
Copyright : carole la plus belle que j'aime de tout mon petit coeur

Occupation : maton des coffreuses, le respect des lois du bloc sont importante pour la petite môme autoritaire
Inventaire : une casquette du wicked, pour éviter les petits coups de soleil + une pelle de coffreuse qu'elle porte fièrement + une jolie dague que la vengeresse porte à sa ceinture

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Sam 18 Avr - 19:24



RUN, GIRLS, RUN


La rumeur se repend comme le sang dans les veines. Comme la haine qui traverse chaque pas de l’enfant colérique et menaçante qui eut écho de cette mystérieuse porte. Cela était impossible, bien impossible. Elle avait passé une journée banale. Une journée où fixer le blanc des yeux de Tara, sourire à sa petite Sally et veiller sur le Bloc de son regard impassible. L’une de ses journées banales qu’elle subissait depuis une année, voir deux. Elle ne comptait pas l’enfant, c’était une perte de temps. Compter le temps qui nous sépare de la mort fait avancer la faucheuse, et son souffle frêle et délicat vous rappelle que la montre tourne et que la vie est courte. Une courte vie de colère, c’est ce qui attend Nesis, bien qu’elle s’en fiche. Elle n’a pas peur de la mort, Nesis, mais cette porte bien plus. Elle ruminait avec June sur ce bloc lassant quand elle avait vu les visages effrayées et même cette dure à cuir d’Heria avait une envie de vomir. C’était encore pire dans la salle des cartes. Nesis n’avait rien d’une cartographe, elle n’était pas assez intelligente pour comprendre. Mais elle avait entendu, elle avait compris.

Des commérages, des paroles qui fusent et June qui annonce d’un regard impassible la triste vérité. Une porte, une sortie. Faudrait-il avoir une clef ? Faudrait-il penser à ce qu’il peut y avoir derrière ? Elle s’en fout, Nesis. Elle rigole presque, un rire qui fait froid dans le dos. On offre une porte sur un plateau d’argent. Et ils ne savent pas, là-haut, en bas, où qu’ils soient. Ils ignorent ce qui les attend. Peut-être que les blocardes vont se retrouver piéger, ne plus pouvoir sortir. Mais la sentence pour ce wicked est bien pire si Nesis en sort. Elle le sait, la vie dans la société n’est pas pour elle, la vie ne l’est pas non plus. Et si elle s’est trouvée une raison de vivre, c’est bien en détruisant ce qui la détruit. Alors elle rigole Nesis, on entend son rire percuter les façades du mur. On la trouve peut-être folle, peut-être saine d’esprit. Mais personne ne connait l’horreur de la nature, l’horreur de l’humain. Et si celui-ci a bien fait une bêtise en souhaitant se reproduire et assurer sa descendance, la petite n’aurait jamais dû voir le jour. Ni folle, ni normal, la sauvage est vengeresse, et tel est son destin, s’il peut lui en couter la vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité
Invité


Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Dim 19 Avr - 11:49


A présent, toutes les filles étaient au courant, sans exception. Les coureuses, en première, les cartographes ensuite, June, évidemment, les cuistots, les med', les coffreuses, les bâtisseuses... la rumeur s'était rependue tellement vite que ça en devenait presque affolant ! D'ailleurs, les filles ne faisaient que de courir un peu partout et le bloc se transformait peu-à-peu en petite fourmilière, agitations pour agitations. Danaë se contenta de regarder le spectacle de loin, elle attendait l'arrivée de June pour s'approcher un peu plus. Les commérages, les hypothèses non fondées, tout ça n'était pas pour elle, elle préférait entendre des dires réels. Ainsi, elle finit tranquillement de mettre un peu d'ordre à la nursery et quand elle vit June s'avancer vers le repère des fourmis, qui se situait au plein centre du bloc, Danaë sortit enfin et s'avança vers le cercle de filles qui s'était formé. Elle se mit un peu en retrait, croisant les bras. L'une des filles jubilait déjà à côté d'elle. « Et Danaë, t'as vu ? On va pouvoir sortir, le bloc, c'est fini ! » La miss White laissa échapper un bref rire en secouant la tête de gauche à droite. « Comme si c'était possible ! » pensa-t-elle. Elle décida de calmer sa voisine, tendrement, comme à son habitude. « Ne t'enthousiasme pas trop vite ma belle, et écoute ce que va dire June ! » rétorqua-t-elle d'une voix douce. Sur ces mots, June se mit face à toutes les blocardes et éleva sa voix pour faire son annonce. « Les coureuses ont trouvé une porte qui est peut-être » Danaë porta toute son attention sur le mot "peut-être". Pour elle, ça voulait tout dire, c'était cause perdue d'avance. « celle de la sortie. mais avant de prendre une quelconque décision, il y aura réunion des matons ce soir. » Danaë soupira, au fond d'elle-même, elle souhaitait y croire de tout son cœur, de toute son âme mais ça lui était impossible. Ses rêves de sortir d'ici l'avaient lâchés la première semaine de son arrivée au bloc, il s'agissait d'un endroit sans issue. Danaë le savait, Danaë le sentait.
Elle poussa un nouveau soupir en observant les filles avec le sourire grand jusqu'aux oreilles, et elle trouvait ça stupide de les laisser croire à une telle chose. Elles allaient toutes tomber de haut en voyant que cette porte en question ne serait qu'un nouveau stratagème du WICKED pour nous faire tomber dans leurs pièges, et ce serait bien Danaë qui devrait panser les âmes torturées des filles. Elle savait comment ça allait se finir, et elle pensa immédiatement au nombre de serviettes (utilisées comme des mouchoirs) qu'elle allait devoir mettre de côté pour les larmes qui allaient prochainement couler.
Revenir en haut Aller en bas
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Jeu 23 Avr - 21:17



what the bloody hell is going on?


Une porte. Jusque-là, elle s’était un peu retenue de crier victoire trop vite, mais Volt eut l’impression qu’une vanne lâchait au creux de sa poitrine. C’était bête, peut-être. Illusoire, sûrement. Et pourtant, elle ne pouvait pas s’empêcher de souhaiter que ce soit vrai, de tout son cœur. Peu importe sur quoi elles tomberaient, à la sortie. Si ça leur ouvrait plus de perspectives qu’ici, elle était pour. Le ton de June trahissait son envie de ne pas déclencher de manifestations trop tôt face à quelque chose qui n’était peut-être qu’une hypothèse, un reflet miroitant. Réunion plus tard, qu’elle disait. OK. Ca, elle pouvait. Tant qu’elles avaient un plan, un vrai, et pas des paroles en l’air… Avant qu’elle ne puisse rajouter quoi que ce soit, le cri de Tara résonna parmi elles, en même temps que la blonde quittait le groupe, l’air enragé. Avec un coup d’œil rapide aux autres blocardes, Volt se lança derrière elle. « Tara ! » En rattrapant la coffreuse, la rouquine lui lança un regard mi exaspéré, mi inquiet. « Calme-toi, j’t’en prie. On a pas besoin d’une crise de nerfs par-dessus le marché – déjà qu’il y a de foutues hystériques dans le tas… » fit-elle remarquer en regardant par-dessus son épaule.

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT B10 : THE TOUGH

Messages : 115 Avatar : goo ha ra (kara).
Pseudo : lemon (mouna).
Copyright : hollow bastion (avatar)

Occupation : coureuse depuis peu, la fille sur le côté qui observe sans parler pour ne pas vexer - socialement pas douée -, petite soeur et cutie representative malgré elle des blocardes.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Mer 29 Avr - 19:25

Ariane était, il fallait le dire, un peu perdue. Tout comme le reste des coureuses, elle avait bel et bien vu cette porte, elle devait même en savoir un peu plus que les autres blocardes puisqu'elle l'avait vue de ses propres yeux. Mais, sans qu'elle sache pourquoi, son esprit avait bloqué. Elle était absolument incapable de réfléchir, de voir clairement ce qui était pourtant sous ses yeux. La raison de cette brume qui brouillait ses pensées, c'était la peur. Pendant si longtemps, elle avait espéré, cru, prié. Aujourd'hui on lui offrait une chance de fuir de cet enfer, aussi infime soit-elle. Mais elle avait peur, si peur d'être déçue, qu'elle ne pouvait plus penser à rien. Elle avait peur de croire. Au final, sans doute ne serait-ce qu'un faux espoir douloureux, comme tant d'autres. Les peut-être ne servaient à rien, sinon à faire couler les larmes, à serrer le coeur et à couvrir le regard d'un voile de tristesse et de déception. C'étaient les seules pensées qui avaient défilé dans son esprit durant plusieurs minutes, sans qu'elle puisse se concentrer sur son entourage, les rumeurs qui circulaient, les souffles retenus, les espoirs naissants de certaines. Elle ne pouvait pas supporter une telle aura d'espoir, c'était trop douloureux. Elle qui faisait toujours attention au présent, la voilà qui se projetait dans l'avenir, à envisager le pire. Toutes ses prières ne savaient plus que faire à présent qu'il y avait une chance qu'elles aient été entendues. Lorsque, enfin, un semblant de lucidité se présenta à elle, June, avait pris la parole, et calmait les ardeurs de chacune. Sans même se préoccuper de ses explications rapides, elle qui était déjà au courant de la situation, son regard se mit à chercher le visage de Volt, qui lui manquait terriblement en cet instant.

_________________
« life is all about hope »
tant que je verrai cette petite lueur d'espoir briller au fond du gouffre sans fin dans lequel je suis tombée, je ne cesserai jamais de me battre. ©️ .bizzle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t145-ariane-i-m-more-than-what-you-think
avatar

SUBJECT B14 : THE WAYWARD

Messages : 125 Avatar : chloé moretz.
Pseudo : lionheart.
Copyright : nep 237.

Occupation : blocarde dans le bloc B, maton des cartographes. surement en train de se charcler avec nésis.
Inventaire : ✱ un crayon et un calepin, toujours avec elle, au cas ou dessiner des plans dans la minutes serait nécessaire ✱ un couteau, planqué dans sa botte droite ou bien accroché à sa ceinture ✱

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Sam 9 Mai - 22:32

this is the age of miracles.


La chaleur qui régnait dans la salle des cartes était étouffante et Aria avait la réelle impression d'inspirer de colle à chaque fois qu'elle faisait entrer de l'air dans ses poumons. Pourtant, dehors, il ne faisait pas particulièrement chaud. Non, c'était l'agitation, l'excitation et la peur qui rendaient l'atmosphère aussi oppressante. D'un revers de main, la jeune blonde essuya la sueur qui perlait sur son front. Elle jeta un coup d'oeil aux croquis des coureuses, posés en vrac sur la seule et unique table de la pièce. Ces dessins qui venaient de tout changer. La rumeur selon laquelle une porte aurait été trouvée par les coureuses avait fait le tour du bloc en moins de quelques heures. A présent, toutes les blocardes se trouvaient derrière la porte de la salle des cartes, en train de discuter bruyamment de cette fameuse « sortie ». Rien que de répéter le mot dans sa tête faisait rire Aria. Une sortie. Après deux ans enfermées à croupir comme des rats, on leur offrait sur un plateau une issue. Pourtant, les dessins étaient formels, et les paroles des coureuses l'étaient encore plus. Elles n'auraient pas pu mentir sur une telle chose, causer une telle agitation par pur amusement (ou par pur cruauté, plutôt). Aria jeta un énième coup d'oeil sur le plan entier du labyrinthe, qui avait été élaboré à partir de tous les schémas que rapportaient les coureuses depuis leur arrivée dans le labyrinthe. Elle ne voyait pas d'autre solution. Cette dernière était là, juste sous leur nez, mais malgré tous les efforts qu'elles fourniraient, Aria avait l'impression qu'elles ne pourraient jamais la saisir.

Les poings serrés, Aria marcha avec des mouvements saccadés, telle une machine, vers Percy, placée à l'embrasure de la porte. Lorsqu'elle s'arrêta devant elle, elle leva légèrement la tête pour la regarder droit dans les yeux. Elles n'eurent pas besoin de se parler, de crier comme elles le faisaient souvent ni de se disputer pour se comprendre. Et si c'était ça ? Et si c'était le moment ? Mais si on avait tout faux, en fin de compte ? Elles savaient toutes deux que rien n'est pire que la désillusion, alors elles se gardèrent de prononcer à voix haute leur pensée. Aria, prise dans un étau de désespoir et d'incompréhension, soudain comme dans un état second, enroula ses bras autour de la taille de Percy. Ses yeux arrivaient à la hauteur du nez de cette dernière, mais elle n'y prêta guère attention. Percy, après un court moment, rendit l'étreinte à sa maton. La porte fermée, les paroles des blocardes en son sonore et la respiration saccadée, les deux cartographes restèrent ainsi pendant quelques minutes. Des mois passés à se disputer, à voir la terrible réalité en face, la cacher aux autres, tout cela paraissait flou à Aria, comme si elle était sous l'eau et que ses souvenirs se trouvaient à la surface.

Lorsqu'Aria recula, Percy et la blonde se regardèrent dans le blanc des yeux durant de longues secondes. Elles ne dirent toujours rien. Elles n'en avaient pas besoin. La tête lui tournant un peu, Aria poussa la porte de la salle des cartes. Personne ne l'entendit. Il lui semblait voir la scène derrière une vitre, coupée de tout. Il lui suffit de hurler pour casser le verre fragile qui la séparait du monde qu'elle connaissait. « LA FERME, BANDE DE JOBARDES ! » Les discussions cessèrent et des dizaines de paires d'yeux se tournèrent vers la blonde. Elle passa sa main gauche sur son bandage au poignet droit, caressant le tissus. Elle ne pouvait pas rester les bras ballants. Elle sentait la présence de Percy à ses côtés, tout près. Elle se sentait moins seule pour déballer la vérité. Elle pouvait compter sur Percy. « La porte. On a aucune idée de ce qu'elle peut être. » Un silence de mort régna au dessus de la foule de blocardes. « Mais... » Aria hésita. Et si c'était faux ? Au fond d'elle même, elle le savait déjà, mais il fallait donner une explications aux autres. Il fallait leur dévoiler ce qui semblait être l'évidence, quand bien même elle serait fausse. « Nous avons peut-être trouvé une sortie, comme l'a dit June. Mais on est sures de rien, avec Percy. Ce n'est peut-être qu'une fausse piste » Aria cracha ce dernier mot comme si on le lui faisait vomir. Cela lui faisait tellement mal de d'avouer le sombre vérité devant ses camarades.

_________________
✯ to whatever end.
cold be hand and heart and bone and cold be sleep under stone : never more to wake on stony bed, never, till the sun fails and the moon is dead. in the black wind the stars shall die, and still on gold here let them lie, till the dark lord lifts his hand over dead sea and withered land.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t132-aria-i-m-more-than-a-piece-in-their-game
avatar

SUBJECT B21 : THE PEACE KEEPER

Messages : 527 Avatar : ♦ shailene woodley
Pseudo : ♦ szalona. (paula)
Copyright : ♦ halloween (avatar) | bizzle (signature)

Occupation : ♦ cartographe, bloc b.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Ven 15 Mai - 16:59


(∆∆∆)
we found
a way
out of here

Alors que tu t'apprêtes à sortir de la Salle des Cartes, après que June soit venue vérifier de ses propres yeux ce dessin de l'une des coureuses - celui qui indiquait l'apparition de cette foutue porte - Aria passe ses bras autour de ta taille, sa tête par-dessus ton épaule. L’étrangeté du geste te fige quelques secondes. Tu n'as cependant pas besoin de l'entendre parler, ou te crier dessus, comme il lui arrivait plus souvent, pour comprendre ce qui n'allait pas. Rien dans le bloc ne permettait de savoir l'âge de quiconque, mais tu avais passé assez de temps avec ta maton pour savoir qu'elle était plus jeune que tu ne l'étais, et que, quelque part, elle était toujours une enfant. Et tout comme toi, elle ne savait pas quoi penser de cette sortie soudainement apparue. Elle ne voulait rien dire, cette sortie, pour aucune de vous deux. Alors tu enroules à ton tour tes bras autour de son corps, et vous restez comme ça, silencieusement, seulement entourées de l'écho des blocardes qui réclament des explications.

Vous finissez par sortir, et tu remercies sans bruit Volt qui tout de suite accourt et éloigne les jobardes de la porte de la Salle des Cartes. June vous suit, et les deux cartographes que vous êtes la laissez passer. Et, comme les conversations ne cessent toujours pas, Aria prend les choses en main, criant assez fort pour faire taire chacune des filles qui vous font face. Et alors que le silence se fait, que la question d'Ekat et ta réponse flottent pendant à peine quelques secondes, tu sais que vous n'avez plus le choix. Tout le monde écoute, tout le monde attend. Avant que la leader ne puisse prononcer un seul mot, la cuistot prend la parole, sommant les blocardes d'attendre sagement que des explications leur soient données. Tara valide et, pour la première fois depuis que tu es ici, tu lui es reconnaissant - chose que tu lui fais savoir par un léger, sobre signe de tête. Et puis, enfin, June lâche sa bombe. Avec hésitation, tu le vois, tu le sens. Tu le sens, qu'elle ne comprend pas plus que vous, qu'elle ne connaît pas la manière la plus adéquate d'encaisser l’événement. Tu approuves ses dires d'un signe de tête, te sens soulagée qu'elle-même utilise le mot peut-être. Car vous ne savez rien de plus sur cette porte que sa localisation. Si elle sera encore là demain, si elle vous conduira dehors, si elle n'est apparue que par accident... Ça, vous n'en savez rien. Et tu redoutes le moment où vous allez devoir annoncer à la foule d'adolescentes la triste vérité. Elle annonce une réunion des matons, confirmant la gravité de la situation. Certaines filles restent de marbre. D'autres sourient, apparemment plus qu'heureuses d'apprendre un telle nouvelle. Les pauvres naïves. Les deux coffreuses sortent cependant du lot : l'une écrase sa hache contre le sol en jurant, quittant le groupe, forçant Volt à la suivre. L'autre, elle rigole, d'un rire qui fait froid dans le dos, comme si elle savait que tout cela n'était que foutaises. Que non, elles ne sortiraient jamais d'ici, et que la porte ne devait être qu'un mirage destiné à les faire espérer dans le vide. Aria recommence à parler, ramenant au-dessus du bloc un presque silence, le rire de Nésis résonnant toujours entre les murs du labyrinthe. Tu vois que toutes sont pendues aux lèvres de ta maton. Une fausse piste. Absolument. Les jobardes recommencent à cancaner de plus belle, et ça t'énerves, soudainement. Tu parles à nouveau, plus fort cette fois-ci. « Tout ça pour vous dire que ça sert à rien de s'exciter comme des puces. Comme l'a dit Aria, ça peut tout simplement être un moyen de nous faire espérer pour rien. On vous demande de ne pas tomber dans le panneau, ok ? Vous réjouissez pas trop vite. Histoire de pas trop être déçues au final. » Ça te tue, de dire ça, mais tu préfères les voir déçues au bloc, en sécurité, vivantes, que déçues là-bas, où que ce soit, prisonnières d'un nouvel endroit, et mortes pour certaines.

_________________

 
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t129-persephone-if-you-re-looking-for-the-demons-to-play-while-with-your-own
avatar

SUBJECT B9 : THE NURTURER

Messages : 277 Avatar : holland queen roden.
Pseudo : blackthorns, aka kim.
Copyright : carole la luciole, la plus belle du monde + tumblr.

Occupation : maton des cuistots - pas de grand-monde donc -, maman grincheuse du bloc, raccommodeuse à ses heures perdues.
Inventaire : une brosse à cheveux, et puis tout ce qu'il y a dans sa cuisine, même si y'a pas son nom dessus. ça coupe bien quand mêmes, les lames affilées. ah, et aussi une casquette du wicked, qu'elle s'empêche pour le moment de brûler, au cas où ça servirait un jour.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Ven 15 Mai - 18:25



what the bloody hell is going on?


Après le silence résolu de Tara, Volt lui lança un regard de défi et recula, revenant vers le groupe. Si elle avait besoin de temps pour calmer ses nerfs, soit. Elle allait le lui laisser. L’essentiel, maintenant, c’est que tout le monde continue à faire son boulot. Ou elles allaient tomber en miettes – toutes. Et alors une sortie n’aurait pas d’importance. Du moins, c’est ce qu’elle répète en boucle à son cœur, résolument, un mantra interminable. C’est ce qu’elle doit croire, ou la façade tombera. Le mur qu’elle a soigneusement construit brique par brique pour protéger quelque chose dont elle ignore tout, des souvenirs qu’on lui a retiré, ne tardera pas à s’effriter. Et alors, qu’est-ce qu’elle fera ? Repoussant ses sombres pensées, elle recomposa son visage en revenant auprès des autres blocardes et pressa doucement l’épaule d’Ariane. La jeune fille était une coureuse, après tout. Et quoi qu’elles puissent trouver là-bas, Volt avait peur que ça les blesse. Les tuent. « Tu les entends. Evite d’espérer. On est déjà pas mal, là. » Pâle sourire. Pas mal, oui. C’est dur, mais elles ont une routine, elles ont fini par connaître, et en faisant attention, personne ne meurt. Elle leva légèrement la voix pour continuer. « Aria, Percy, je sais pas pour les autres, mais j’compte sur vous. Que vous décryptiez le motif ou pas. A supposer que ce ne soit pas une porte éphémère. » Mais au fond, elle a envie qu’il y ait quelque chose de logique. S’adressant une fois de plus directement aux deux cartographes, elle reprit un ton plus discret. « Si pendant le jour, je peux fournir quelque chose – dites-le moi. » Mais le jour. Le couvre-feu, elle le respecte. Et ne le changera pas. Les autres, qu'elles ne s'avisent pas d'essayer de demander la même chose.

_________________
my skin has turned to porcelain, to ivory, to steel
and if you're still breathing, you're the lucky ones; 'cause most of us are heaving through corrupted lungs, setting fire to our insides for fun, collecting the names of the lovers that went wrong. we are the reckless, we are the wild youth, chasing visions of our future. one day we'll reveal the t r u t h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t127-izzy-she-replaced-the-garden-around-her-heart-with-a-high-wall
avatar

SUBJECT B21 : THE PEACE KEEPER

Messages : 527 Avatar : ♦ shailene woodley
Pseudo : ♦ szalona. (paula)
Copyright : ♦ halloween (avatar) | bizzle (signature)

Occupation : ♦ cartographe, bloc b.

Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun) Mer 29 Juil - 17:06


(∆∆∆)
we found
a way
out of here

Elles sont toutes pendues à tes lèvres et à celles de ta maton. Et cela te fait bizarre. D'habitude, en s'en fiche un peu, de ce que vous avez à dire. Vous êtes celles qui restiez dans votre foutue cabane à vous pencher sur une maquette et des vieux plans. Certaines des jobardes, elles attendent de trouver une sortie depuis deux ans. Tu en connais quelques unes qui ont perdu l'espoir de quitter un jour le Labyrinthe. Et ce n'est pas si grave, finalement, puisqu'au bout du compte, vous êtes bien, ici. Vous avez ce qu'il vous faut. De quoi manger, un endroit ou dormir, des gens pour vous tenir compagnie. Quelques mois à peine que tu es ici, mais tu te sens déjà chez toi. Et pour être honnête, tu ne penses pas que l'idée de rester ici toute une vie puisse te déranger. Alors, les Cartographes. Si elles et les Coureuses trouvent une sortie, tant mieux. Mais sinon, tant pis. On ferait avec ce qu'on a. Voilà pourquoi elles sont toutes assoiffées de savoir ce qu'il se passe. Parce que rien de tout cela ne semble réel. Pourquoi une porte, pourquoi là-bas, pourquoi maintenant ? Et pourquoi simplement cela, sans aucune explication ? Ça n'avait pas de sens. Et, pour la première fois depuis que tu avais mis les pieds hors de la Boîte, tu ressentais le poids qui pesait sur tes épaules, ainsi que sur celles d'Aria et des Coureuses. Tu tournes le regard vers Volt alors qu'elle reprend la parole et renforçait un peu plus cette responsabilité dont tu venais seulement de réaliser l'importance. Elle comptait sur vous. Comme toutes les autres. Vous étiez les deux cerveaux qui allaient rester cloîtrés dans la Salle des Cartes pour essayer de vous sortir de ce merdier. Et désormais, vous aviez quelque chose à éclairer. Là ou avant, vous ne faisiez que comparer des croquis, vous aviez maintenant une exception qui ne rentrait nulle part. Une inconnue dans l'équation, qu'il vous fallait absolument résoudre. Elle se rapproche, la cuistot, baisse le ton afin que seules vous deux, petites génies, puissiez l'entendre. Tu souris, légèrement, timidement. Volt, c'était un peu votre maman à toutes. Elle était précieuse, la jeune femme, tu t'en étais rapidement rendue compte. « Merci. Pas trop non plus, hein. Personnellement, j'ai pas faim quand je réfléchis. » Et Dieu savait à quel point tu t'apprêtais à cogiter. Tu regardes les filles s'éparpiller de nouveau dans le Bloc, le bourdonnement des conversations s'éloignant avec elles, et très vite, Aria et toi étiez de nouveau à l'intérieur, prête, ou presque, à fouiller dans vos archives.

_________________

 
 
 



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://worldincatastrophe.fr1.co/t129-persephone-if-you-re-looking-for-the-demons-to-play-while-with-your-own

Contenu sponsorisé


Message(#) Sujet: Re: phase i — bloc b (rp commun)

Revenir en haut Aller en bas
 

phase i — bloc b (rp commun)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» phase i — bloc b (rp commun)
» La phase du non
» Regime Dukan phase d;attaque
» Mise en commun de films
» le bloc identitaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
GET READY TO RUN. ::  :: LE BLOC B-